publicité

Societe

L'enquête du jeudi: Côte d’Ivoire. Les lecteurs jugent les journaux : des contenus peu variés et superficiels (2/2)

Publié le :

Houon Edouard déplore la platitude du contenu des journaux. Un fait qu’il explique par des investigations menées à la sauvette. Tandis que, Camara Souaté trouve que le contenu des journaux n’est pas riche, parce que les journalistes ne vont pas à la source pour bien informer les lecteurs. Ils se contentent du peu. Ce qui du reste, donne un sentiment d’inachevé et laisse une saveur insipide de l’article.

Il n’y a pas que le contenu qui impacte négativement la vente des journaux ivoiriens. Il y a bien d’autres facteurs, dont la cherté de la vie.

Lire aussi:L’Enquête du jeudi: Côte d'Ivoire. Presse écrite : les raisons de la crise (2/2)

Pour Denis Achi alias Denixxon, vendeur de journaux, la cherté de la vie est l’une des raisons de la mévente des journaux. Pour lui, un homme qui n’a que de quoi acheter à manger pour sa famille et lui, ne peut pas s’offrir le luxe de s’acheter un journal. « Les gens éprouvent des difficultés pour manger. Il va de soi qu’il leur sera difficile d’acheter des journaux pour s’informer », soutient le vendeur de journaux. Sur ce même aspect du sujet, Houon Edouard trouve que l’augmentation du prix des journaux de 200 FCFA à 300 FCFA a aussi pesé dans la balance. « Avant, un journal coûtait 200 FCFA, maintenant il est à 300 FCFA. Les gens préfèrent acheter à manger pour leurs familles plutôt que d’acheter un journal pour s’informer », affirme-t-il.

Sports, cherté de la vie, éducation : sujets négligés


En dépit de la lecture gratuite des articles qu’offrent les réseaux sociaux numériques et Opera News, ce ne sont pas toutes les informations publiées par ces derniers et bien d’autres supports d’information, que les lecteurs et internautes consomment. Las de la politique, Houon Edouard et Camara Souaté ont choisi de s’intéresser au sport. Un choix que Houon Edouard explique par le fait que c’est un domaine où on ment moins.

Denis Achi alias Denixxon s’intéresse, en ce qui le concerne, aux articles qui gravitent autour de la cherté de la vie. « Le coût de la vie devient de plus en plus élevé. La cherté de la vie est très préoccupante. C’est ce que je voudrais que la presse puisse dénoncer régulièrement, afin que les gouvernants sachent que les populations souffrent de cette situation. Nous, le bas peuple, nous sommes écrasés par la cherté de la vie. Nous ne nous en sortons plus. Plusieurs de ceux qui viennent acheter les journaux, se plaignent de la cherté de la vie. La vie est très chère… ».

Esaho Achille, étudiant en 3eme année de Lettres modernes, s’attend lui, à ce que les journaux relaient souvent des informations concernant ce qui se passe à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody. Notamment les difficultés auxquelles ils sont confrontés régulièrement.

De nouveaux modèles économiques

Pour ce faire, et aussi pour juguler la crise qui mine le secteur, Dr Gnonzion Célestin, recommande vivement aux patrons de presse d’alterner les publications papier et numérique. Il ajoute que les journaux doivent être dirigés par de vrais managers. Qui à leur tour vont proposer de nouveaux modèles économiques. Pour Houon Edouard, il faut en outre bien former les journalistes et les rémunérer convenablement. Ceci en vue de les mettre à l’abri de toute corruption.

Junior Jeremy,Diomandé Karamoko






publicité

FIL INFO

10 août 2022

Abidjan : Georges Momboye en spectacle les 11-12 et 13 août 2022

10 août 2022

Côte d'Ivoire.Ce mardi 9 août 2022, 14 nouveaux cas de Covid-19 sur 712 échantillons prélevés soit 2% de cas positifs, 21 guéris et 0 décès.

10 août 2022

Mondial 2022 : le Sénégal ne jouera pas le match d’ouverture

10 août 2022

Gbéléban: Le Premier ministre Patrick Achi pose la 1re pierre de l’hôpital général d’un coût total de 14,6 milliards FCFA

10 août 2022

USA: New York craint une épidémie de poliomyélite



Fanico

Thomas Makaya 28 juillet 2022
Nouvelles télés : Veiller au choix des intervenants
Deo Gratias Kindoho 17 juillet 2022
Bénin. 5 Jours pour passer de Président de la Cour Constitutionnelle à Président d'une formation politique
Tiburce Koffi 17 juillet 2022
Loi sur la polygamie :Tiburce Koffi prend position
Felix Diby Bony 5 juillet 2022
Péages. : ma lettre ouverte au Premier ministre Patrick Achi

publicité