publicité

Economie

Côte d’Ivoire : Ousmane Diagana satisfait des progrès accomplis avec le concours financier de la Banque mondiale

Publié le :

« Des progrès ont été accomplis dans le cadre des interventions diverses et variées de la Banque mondiale en Côte d’Ivoire ». Cette information a été livrée par le Vice-Président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du centre, Ousmane Diagana, au cours des échanges qu'il a eu avec le Vice-Président de la République ivoirienne Tiémoko Meyliet Koné le 9 juillet 2024 au palais présidentiel.


C’est dans le cadre de sa visite de travail en Côte d’Ivoire, qu’Ousmane Diagana a rencontré le Vice-Président de la République. L’objectif de cet entretien était de faire à mis parcours le point de sa mission, des discussions qu’il a eues avec les différents ministères sous l’égide du Premier ministre Robert Beugré Mambé, rapporte le communiqué publié à cet effet par la Présidence de la République. En effet la Côte d’Ivoire et la Banque mondiale entretiennent un partenariat dans différents secteurs de développement, notamment l’énergie, le capital humain et l’agriculture.

Ousmane Diagana a affirmé qu’au niveau du secteur de l’énergie, la Côte d’Ivoire se présente aujourd’hui comme la locomotive de la sous-région ouest africaine. Le pays investi dans ce domaine pour permettre à ses voisins d’avoir accès à cette ressource essentielle. La Côte d’Ivoire est déjà à 75% du taux d’accès à l’énergie. Mais des investissements et des réformes doivent être mis en œuvre, avec l’ensemble des partenaires, en particulier avec la Banque mondiale et le secteur privé, afin de satisfaire les 25% de la population restante.

S’agissant du développement du capital humain, le Vice-Président de la Banque mondiale a souligné que la Côte d’Ivoire a fait également beaucoup de progrès. Des efforts doivent être toutefois poursuivis pour renforcer la qualité notamment, afin que l’employabilité des sortants du système éducatif soit davantage forte, en vue d’un meilleur accès au marché du travail.

Avec le Vice-Président de la République Tiémoko MeylIet Koné aussi bien qu’avec ses autres interlocuteurs, il a discuté également du potentiel agricole que possède la Côte d’Ivoire. Dans ce domaine, Ousmane Diagana a aussi noté de réels progrès. En la matière, le secteur de l’anacarde est un très bon exemple. Son souhait est de voir se poursuivre des efforts notamment dans la filière riz, pour accroitre la productivité et atteindre pleinement la sécurité alimentaire en Côte d’Ivoire, de même que dans la sous-région.

Diomandé Karamoko





publicité

FIL INFO

23 juillet 2024

L’abbé Bahala est en Ouganda pour obtenir le rapatriement des enfants congolais libérés par la LRA

23 juillet 2024

Niger : un an après avoir été renversé, Mohamed Bazoum toujours prisonnier

23 juillet 2024

An I de la 4e République au Mali : Les signaux au vert

23 juillet 2024

Les services secrets ont «échoué» à protéger Trump, admet leur directrice

23 juillet 2024

Kamala Harris a assez de soutiens pour devenir candidate, selon des médias américains



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité