publicité

Politique

Election à l’UVICOCI : Amadou Koné répond à Assalé Tiémoko

Publié le :

Amadou Koné maire de la commune de Bouaké, candidat du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) à l’élection du président de l’Union des Villes et Communes de Côte d’Ivoire (UVICOCI) prévue ce 5 juillet 2024, était l’invité de l’émission « 7-à-dire », de la chaîne de télévision 7 info le mercredi 3 juillet 2024. Selon une note de son service de communication, le maire de Bouaké a répondu à certains propos de Tiémoko Assalé le candidat adverse. Amadou Koné a également profité pour évoquer ses projets une fois élu à la tête de l’union

« l’UVICOCI n’est pas un syndicat. C’est une faitière qui regroupe des communes qui n’ont pas la même taille et les mêmes ressources. Cela ne peut donc pas être supporté par un seul individu. L’idée ici est de réunir toutes ces différences et les faire porter par quelqu’un de disponible », a expliqué Amadou Koné. Pour ce faire, a-t-il poursuivi, il faut une équipe engagée et diversifiée avec un bon manager à la tête, et qui n’est pas dans la confrontation avec l’état. Car il faut savoir que la grande partie des ressources parfois de certaines communes proviennent des subventions de l’Etat. Et donc forcément l’Etat a un regard là-dessus. Il faut également savoir que les maires constituent le prolongement du gouvernement. En plus, « j’ai la chance de voir une fois par semaine ceux qui peuvent nous aider à faire avancer notre cause : le Président de la République et le ministre de l’intérieur, notre ministre de tutelle » a tenu à faire savoir le candidat du RHDP. En effet, le maire de Tiassalé, Tiemoko Assalé avait tenu des propos allant à l’encontre de la candidature d’Amadou Koné à cette élection en ces termes : « c’est une erreur et même une paralysie d’avoir un membre du gouvernement à la tête de l’UVICOCI », selon la note du service de communication du candidat du RHDP.

Un plan d’accélération de la décentralisation

Amadou Koné a expliqué que, une fois élu il convoquera une assemblée générale extraordinaire qui va débattre de toutes les préoccupations de l’union. Ces préoccupations seront par la suite présentées au Premier ministre puis au Président de la République. « Je vais plaider pour que le gouvernement puisse adopter un plan national d’accélération de la décentralisation. Ce plan répondra entre autre, à la question des revenus des maires, le statut des maires, le transfert de certaines compétences mais également l’organisation de forums économiques qui permettront à toutes les communes, petites ou grandes de bénéficier de notre carnet d’adresses » a-t-il annoncé.

Ainsi, il entend mettre l’accent sur la répartition égale des actions de développement au profit de toutes les communes. « Je rêve d’une UVICOCI forte, unie, connue et solidaire. Il faut que les grandes communes soient solidaires des petites » a insisté le candidat Amadou Koné.

Il a également rendu hommage à son prédécesseur Dahon Paulin Claude pour le travail abattu à la tête de l’union, tout en promettant de poursuivre dans cette même direction.

Diomandé karamoko




publicité

FIL INFO

22 juillet 2024

Les figures démocrates saluent la décision de Joe Biden, les républicains appellent à sa démission

22 juillet 2024

Joe Biden renonce à la présidentielle et soutient Kamala Harris

22 juillet 2024

Félix Tshisekedi appelle le Gouvernement Suminwa à une « gouvernance orientée vers les résultats »

22 juillet 2024

Faure et Faye mandatés pour convaincre Goita, Traore et tiani à renoncer à leur projet de se retirer de la CEDEAO

22 juillet 2024

À Libreville, les habitants du 2e arrondissement attendent de pied ferme Oligui Nguema



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité