publicité

Societe

Tribunal de Yopougon. Messan Boris et Metch Honorat prennent 20 ans de prison pour viol et tentative d’escroquerie

Publié le :

Messan Boris Esais (23 ans) et Metch Honorat Arnoud alias Mel Essis Armand (41 ans) ont été jugés par le Tribunal de première instance de Yopougon pour les faits de viol et tentative d’escroquerie portant sur du numéraire. C’était le jeudi 27 juin 2024 en présence des témoins Tanoh Ernest (le chef de famille et plaignant), Tanoh Yohan Elvis (12 ans) et Tanoh Yah Marie Solange (14 ans).

Les faits remontent au mercredi 5 mai 2021, à Yopougon quartier Sodefor non loin de la prison civile. Dore Elène alors âgée de 18 ans, est fille de ménage chez la famille Tanoh. Le chef de famille, Tanoh Ernest est à Korhogo dans l’exercice de sa profession. Sa femme également s’est rendue au travail ce matin-là, et les deux grands enfants du couple sont à l’école. Il ne reste plus qu’Elène et l’enfant de trois ans de la famille Tanoh dans la maison.

Etant dans la cuisine, Elène est alertée par les cris de l’enfant, et lorsqu’elle se rend dans la cour, elle tombe nez à nez avec deux individus qui ont pénétré dans la maison sans autorisation. L’un lui souffle une poudre au visage et aussitôt, elle perd connaissance. S’ensuit alors une partie de viol perpétré par les deux individus indélicats sur la jeune fille.

De retour de l’école, le cadet, Tanoh Yohan se précipite dans la chambre où il trouve la jeune servante nue, les vêtements déchirés, toute en pleurs. Il cour alerter sa sœur et les deux enfants se rendent dans une cabine téléphonique pour appeler leur mère. Le père de famille est tout aussi immédiatement informé. De retour de Korhogo, il va porter plainte.

Quelques jours auparavant, la jeune fille avait eu affaire aux deux individus. Elle a déclaré lors de sa déposition, qu’ils étaient venus frapper à la porte un jour, prétextant faire partie d’une ONG et qu’ils seraient là en vue de collecter des dons pour les démunis du Pôle pénitentiaire d’Abidjan. Elle aurait refusé de leur ouvrir, ils l’auraient traitée de "pauvre servante", et elle les auraient fait passer pour des "mendiants"

Lors de l’enquête préliminaire elle a formellement identifié Messan Boris et Metch Arnoud alias Mel Essis Armand comme étant ses agresseurs. Ayant fait leur description au voisinage et décrit les circonstances dans lesquelles les faits s’étaient produits, chacun était sur ses gardes jusqu’au 11 juin 2021, où ils ont été interpellés. Car ce jour-là, ils avaient eu l’audace de revenir dans la même cité, pour solliciter encore au nom de leur pseudo ONG, des dons. C’est ainsi que des jeunes du quartier ayant fait le lien avec la description qu’a donnée la victime et les faits, ont tout de suite compris qu’il s’agissait des deux individus recherchés.

A la barre, Messan Boris a affirmé au départ qu’il ne s’était jamais rendu au domicile des Tanoh, et qu’il n’avait jamais rencontré la victime, avant de reconnaitre plus tard qu’il était l’auteur du viol. Cependant il a nié avoir commis ce crime avec Armand Essis, mais plutôt avec un certain Guyzo. Plus tard, il se rétracte et affirme encore qu’il était avec un certain "Franck". Ce sont là, des propos contradictoires tendant à embrouiller la cour, que la procureure a relevés au cours de son réquisitoire. Elle a requis 20 ans d’emprisonnement ferme, pour chacun des accusés.

Après plus de cinq heures de procès, la cour a donné son verdict. Pour les faits de viol et de tentative d’escroquerie dont ils sont accusés, Messan Boris Esais et Metch Arnoud alias Mel Essis Armand, ont été déclarés coupables et condamnés à 20 ans de prison ferme.


Marie-Claude N’Da




publicité

FIL INFO

22 juillet 2024

Les figures démocrates saluent la décision de Joe Biden, les républicains appellent à sa démission

22 juillet 2024

Joe Biden renonce à la présidentielle et soutient Kamala Harris

22 juillet 2024

Félix Tshisekedi appelle le Gouvernement Suminwa à une « gouvernance orientée vers les résultats »

22 juillet 2024

Faure et Faye mandatés pour convaincre Goita, Traore et tiani à renoncer à leur projet de se retirer de la CEDEAO

22 juillet 2024

À Libreville, les habitants du 2e arrondissement attendent de pied ferme Oligui Nguema



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité