publicité

Societe

Côte d’Ivoire. Un foyer d’hébergement pour les enfants cancéreux ouvert à Bingerville

Publié le :

Dominique Ouattara a procédé, le jeudi 13 juin 2024, à l’inauguration d’un foyer d’hébergement pour les enfants cancéreux. Dénommée la Maison de Vie, cette structure est logée au sein de l’hôpital Mère-Enfant Dominique Ouattara de Bingerville. La Maison de Vie est une structure d’accueil et de séjour facilitant l’accès aux soins des enfants cancéreux vivant loin du lieu de traitement. Leur séjour est entièrement pris en charge par la Fondation Children Of Africa, a-t-on appris dans une note d’information.


L’épouse du Chef de l’Etat, a indiqué que depuis quelques années, le nombre de personnes atteintes de cancer reçues à l’Hôpital Mère-Enfant ne cesse de croître, comme cela peut être le cas dans d’autres pays. Et les familles viennent parfois de loin, pour faire soigner leurs enfants. C’est dans le souci de fournir un hébergement à ces familles, dit-elle que le centre est né.

« Je reste convaincue que ce lieu d’accueil et de repos, constituera un havre de paix, qui redonnera de la sérénité aux familles éprouvées par la maladie. C’est là, tout le fondement des actions que nous posons à travers la Fondation Children Of Africa, », a-t-elle ajouté. Mme Ouattara a révélé que ce projet a été cofinancé par les Fondations Lalla Salama et Children of Africa, à hauteur de 500 millions de FCFA chacune, soit un total d’un milliard de francs CFA pour la construction et l’équipement de la Maison de Vie.


Le ministre N’Gou Pierre Dimba, en charge de la Santé, de l’hygiène Publique et de la Couverture maladie Universelle a souligné que la Maison de Vie permettra non seulement aux parents de rendre visite aux enfants en traitement oncologique à l’hôpital, mais aussi, il va permettre à ces derniers de poursuivre leur scolarité pendant leur traitement, tout en demeurant dans un cadre de vie idéal, pour leur guérison.


Le Pr Maria Bennani, directrice de la Fondation Lalla Salma a, quant à elle, partagé l’expérience de la Fondation de la Princesse Salma du Maroc, sur la prise en charge et l’hébergement des personnes en traitement oncologique au Maroc. Elle a indiqué que, d’un taux d’abandon de traitement de près de 50 % en 2006, une étude a montré que le problème d’hébergement en constituait l’une des causes majeures. « Nous sommes très vite passés à un taux d’abandon dû à l’éloignement d’à peu près 3 % en 2 ans, dans la région de Casablanca », a-t-elle révélé.


De Lima Soro










publicité

FIL INFO

23 juillet 2024

L’abbé Bahala est en Ouganda pour obtenir le rapatriement des enfants congolais libérés par la LRA

23 juillet 2024

Niger : un an après avoir été renversé, Mohamed Bazoum toujours prisonnier

23 juillet 2024

An I de la 4e République au Mali : Les signaux au vert

23 juillet 2024

Les services secrets ont «échoué» à protéger Trump, admet leur directrice

23 juillet 2024

Kamala Harris a assez de soutiens pour devenir candidate, selon des médias américains



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité