publicité

Politique

Pipeline Bénin-Niger. Cinq « agents nigériens » arrêtés au Bénin

Publié le :

Mme Moumouni Ibra Hadiza, Directrice générale adjointe de la représentation nigérienne de la West African gas Pipeline company (Wapco-Niger)

Nouvelle péripétie dans la guéguerre du pipeline nigéro-béninois : cinq ressortissants nigériens, dont la Directrice générale adjointe de la représentation nigérienne de la West African gas Pipeline company (Wapco-Niger), Moumouni Ibra Hadiza sont en détention depuis jeudi 6 juin, au Bénin. Accusés d'être illégalement entrés sur le site du terminal du pipeline Bénin-Niger à Sèmè-Podji (ville située à une trentaine de kilomètres à l’Est de Cotonou), ils ont été interpellés par les autorités judiciaires béninoises. La junte nigérienne a immédiatement réagi et demande à Cotonou de libérer les concernés dans les plus brefs délais.


« Dans la soirée du mercredi 5 juin 2024, des informations de sources dignes de foi qui nous sont parvenues ont fait état de ce que des personnes se sont frauduleusement introduites sur le site de la station terminale de Wapco Bénin à Sèmè-Podji », a alerté le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) au Bénin. L’autorité judiciaire précise que « l’enquête a formellement établi qu’au moins deux parmi ces personnes sont des agents nigériens au service du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (Cnsp). Ils se sont fait confectionner pour la circonstance de faux badges de Wapco Niger ». Le parquet de la juridiction spéciale entend poursuivre les investigations « pour déterminer les motivations réelles des mis en cause dans un contexte où des informations récurrentes font état de la planification d’actes d’atteinte à la sûreté de l’État du Bénin ».


Opérations de chargement à mener uniquement par les Chinois, « pas de Nigériens »



Suite à cette interpellation, la junte nigérienne a demandé au gouvernement béninois de libérer ses compatriotes sans quoi elle suspendra le pipeline. « A l’heure où je vous parle (jeudi 6 juin 2024 à 16 h 58 ndlr), ils n’ont pas été libérés. Face à cela, le Chef de l’Etat nous a donné des instructions fermes. Si jusqu’à 17 heures aujourd’hui (jeudi 6 juin 2024), nos équipes ne sont pas libres de leur mouvement, s’ils ne sont pas remis dans leurs fonctions d’inspecteurs de cette cargaison, nous allons arrêter la station initiale de Koulélé (…). Nous n’allons plus envoyer le pétrole dans le Pipeline jusqu’à ce que les Béninois respectent leurs engagements et jusqu’à ce que le partenaire chinois les amène à respecter leurs engagements », a prévenu le ministre nigérien du pétrole Mahaman Moustapha Barke.

Le gouvernement béninois a en effet levé, mercredi 5 juin 2024, son blocus sur le pétrole nigérien. Il est précisé que cette décision vise à donner satisfaction à la société Wapco, gestionnaire de l’oléoduc, et filiale du groupe China National Petroleum Company (Cnpc). Dans son propos, le ministre Mahaman Moustapha Barke a admis que cet accord des autorités béninoises était soumis à la condition que les opérations de chargement soient menées uniquement par les Chinois, « pas de Nigériens ». Il a précisé toutefois que les Nigériens arrêtés étaient en mission d’inspection du chargement de pétrole sur le terminal de Sèmè-Podji pour le compte de Niamey, et non des personnes affectées à une quelconque mission d’infiltration, tel que le soupçonne Cotonou.



Correspondance particulière de Mufasa Sègbédji





publicité

FIL INFO

21 juin 2024

Classement FIFA : Le Cameroun gagne deux points et devient 49e au niveau mondial

21 juin 2024

42e fête de la musique : La Côte d’Ivoire offre une plateforme pour le soutien des talents émergents

21 juin 2024

Des températures au-dessus de la normale prédites aux États-Unis cet été

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité