publicité

Societe

Tribunal du Plateau: Il soutire près de 20 millions FCFA à d’honnêtes gens, en promettant de leur ouvrir des pressings.

Publié le :

Après avoir reçu diverses sommes d’argent pour créer des entreprises, N’guessan Séka Bonaventure a commencé à jouer au chat et à la souris avec les investisseurs. Il a été donc arrêté et traduit devant le tribunal correctionnel d'Abidjan Plateau, pour escroquerie. Finalement reconnu coupable d'abus de confiance, il a été condamné à 14 mois de prison et 200 000 FCFA d'amende.

En effet, M. Yetamassou et Dame Kouadio Denise ont eu confiance en N’Guessan en mettant à sa disposition respectivement 3 millions et 11 millions de FCFA, pour la création de pressings, qu’il était également appelé à diriger. L’un des pressings devait être situé à Angre 8e tranche et un autre vers le Centre hospitalier et universitaire (CHU) d’Angré dans la commune de Cocody. Bien d’autres personnes lui avaient également remis de l’argent pour le même objectif. Mais aucun de ces pressings n’a ouvert ses portes. Plusieurs plaintes ont alors été portées contre lui à la police, qui ont conduit à son arrestation. Il a reconnu avoir reçu de l’argent mais pas la totalité des sommes déclarées par les plaignants.

Conduit donc devant le parquet du Plateau, il a comparu à la barre du tribunal des flagrants délits le 21 mai 2024, pour répondre des faits d’escroquerie portant sur 3 millions FCFA ; 11 millions FCFA et 5,8 millions FCFA. Le troisième plaignant a brillé par son absence. Les deux autres présents, ont expliqué à la barre que le prévenu ne leur a présenté aucun document portant création des pressings. « Rien ne prouve que les entreprises en question existent », a conclu le juge. « Qu’est ce que vous avez fait avec l’argent ? », l’a interrogé le procureur. Le prévenu n'a pas trouvé de mot pour répondre à la question du procureur, tant les faits l’accablent. Toutefois le procureur a demandé au juge de requalifier les faits d’escroquerie initialement mis à la charge de N’Guessan, en ceux d’abus de confiance. Et de l'en déclarer coupable et le condamner à 12 mois de prison ferme, assortis d’une amende de 300 000 FCFA. Il a reçu de l’argent en vue de créer des entreprises. Il ne s’est pas exécuté comme il se doit. Il n’est pas non plus capable de rembourser les sommes d’argents qui lui ont été remises. La juge a donc suivi le procureur et a condamné N’guessan à 14 mois de prison ferme et 200.000 FCFA d’amende. Il a été aussi condamné à payer respectivement 3 millions FCFA et 11 millions FCFA à Yetamassou et Dame Kouadio Denise à titre de dommages et intérêts.

Diomandé Karamoko





publicité

FIL INFO

21 juin 2024

Classement FIFA : Le Cameroun gagne deux points et devient 49e au niveau mondial

21 juin 2024

42e fête de la musique : La Côte d’Ivoire offre une plateforme pour le soutien des talents émergents

21 juin 2024

Des températures au-dessus de la normale prédites aux États-Unis cet été

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité