publicité

Societe

Au Tribunal. Mystère autour d'un compteur de la Sodeci

Publié le :

K. Parfait, âgé d’une vingtaine d’années, a juré qu’il n’avait jamais vu un compteur de la Société de distribution d’eau de Côte d’Ivoire. Placé sous mandat de dépôt le 26 avril 2024, le prévenu a comparu le 2 mai 2024, devant le Tribunal correctionnel de Grand-Bassam, pour vol d’un compteur de la Sodeci.

Le prévenu ne reconnaît pas les faits qu’on lui reproche. Selon ses propos, avant les faits, il ne savait même pas comment se présente un tel compteur. J’avoue que dans la salle d’audience, l’auteur de ces lignes était du nombre des personnes qui avaient du mal à prendre pour argent comptant, les propos tenus par le prévenu.

Mais comment K. Parfait est-il entré en possession du compteur en question ? Le prévenu raconte : « Un jour, j’étais à la maison quand mon attention a été attirée par un curieux objet que les enfants tenaient et qu’ils admiraient. C’est par la suite que je les ai interpelés pour récupérer l’objet, avant de le garder au magasin. C’est ma tante qui m’a situé plus tard, sur la vraie nature de l’objet en question… »

L’incident n’aurait pas connu une suite judiciaire, si le compteur ne s’était pas retrouvé un jour, dans les mains d’un agent de la Sodeci. C’est à cet agent que « le curieux objet » a été proposé pour …achat, comme on le ferait pour n’importe quelle marchandise. C’est donc sur dénonciation de ce dernier et sur plainte de la Sodeci, que K. Parfait a été appréhendé le 24 avril 2024 et placé sous mandat de dépôt.

Le 2 mai 2024 lors du procès, ni les enfants qui auraient ramassé le compteur ni l’agent de la Sodeci n’étaient présents dans la salle d’audience. Seule était à barre, aux côtés du prévenu, sa tante comme témoin à décharge.

Dans ses réquisitions, le procureur de la République a relevé que « Rien ne prouve que des enfants ont ramassé le compteur en question. Et ce n’est pas par hasard si l’appareil s’est retrouvé dans les mains d’un agent de la Sodeci comme marchandise ». Cela a amené le représentant du Ministère public à requérir une peine d’emprisonnement de 12 mois.

Après avoir entendu le procureur de la République et tiré à son niveau, les principaux enseignements du procès, le président du Tribunal a estimé que les charges ne sont pas suffisantes, pour une condamnation du prévenu. D’autant plus que personne n’a signalé ni à la Police ni à la Gendarmerie, avoir été victime d’un vol de compteur Sodeci. Par conséquent, K. Parfait a été « déclaré non coupable et renvoyé des fins de la poursuite. »

Une chronique de Mory-Frey Touré.




publicité

FIL INFO

21 juin 2024

Classement FIFA : Le Cameroun gagne deux points et devient 49e au niveau mondial

21 juin 2024

42e fête de la musique : La Côte d’Ivoire offre une plateforme pour le soutien des talents émergents

21 juin 2024

Des températures au-dessus de la normale prédites aux États-Unis cet été

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité