publicité

Societe

Genre et développement . Euphrasie Yao présente son nouveau livre : « Comment naissent les Étoiles… »

Publié le :

« Comment naissent les étoiles ? L’Alliance entre le Genre et la Paix en Côte d’Ivoire ». C’est l’intitulé du nouveau livre que vient de publier Mme Euphrasie Kouassi Yao, titulaire de la Chaire UNESCO : « Eau, Femmes et Pouvoir de décisions » et coordonnatrice nationale du Compendium des Compétences féminines de Côte d’Ivoire (COCOFCI). Elle a coécrit cet ouvrage avec Charlotte Guri Wiggen, Norvégienne, journaliste spécialiste des questions de genre et développement. L’espace Latrille Event a servi de cadre, à Abidjan, le vendredi 10 mai 2024 à la présentation et à la dédicace dudit livre.

Cet ouvrage est un témoignage de 14 personnes dont 13 femmes et un homme, tous des leaders dans leurs domaines respectifs. Chacune d’elles raconte comment elle a pu, grâce aux enseignements reçus du COCOFCI dont elle est membre, devenir un leader, une étoile. En somme, ce livre est un récit de 14 histoires inspirantes de personnes qui ont été transformées par le COCOFCI. Et parmi ces 14 étoiles, Mme Euphrasie Yao a tenu à rendre hommage à deux femmes leaders lors de la cérémonie. Il s’agit de Mme Brigitte Yoboué Ahoutou et Mme Viviane Assoua Kouadio, « deux grandes dames dynamiques, des femmes leaders des régions qui n’ont pas forcément de curriculum vitae mais qui nous ont épatés. Et ces deux dames malheureusement, on n’avait pas encore fini d’écrire le livre quand elles sont décédées », a expliqué la coordonnatrice nationale du COCOFCI. Elle a donc voulu leur rendre hommage lors de cette cérémonie. Mme Assoua n’avait pas un bon niveau. Mais elle etait présidente des productrices de manioc de Côte d’Ivoire. Dans son entreprise, elle aidait les autres femmes. « Elle me disait : Mme la ministre, je n’ai même pas eu le BEPC. Mais aujourd’hui, grâce à ce qu’on a fait ensemble au Compendium, avec l’audace, j’ai eu confiance en moi. Je fais des réunions avec des ministres. Je suis très fière et je vais continuer », a témoigné Mme Euphrasie.

S’agissant de Mme Brigitte Yoboué Ahoutou, elle a dit d’elle que c’était une femme forte, une femme leader qui aspirait au développement et qui aidait les femmes et les jeunes. « Elle me disait : Mme la ministre, vous nous avez appris l’amour, la solidarité et l’audace, on ne va plus jamais s’arrêter », a également témoigné Mme Euphrasie Kouassi Yao, à l’égard de cette dernière. Pour elle, les noms de ces deux femmes resteront à jamais gravés dans le livre. Leurs enfants qui les ont représentés ont chacun eu droit à un tableau de leur mère.

Charlotte Guri Wiggen, co-autrice du livre a également rendu hommage à ces deux grandes dames, après avoir expliqué comment elle et Euphrasie Kouassi Yao ont pu recueillir les différents témoignages contenus dans le livre. En effet, c’est depuis 2017 qu’elles ont commencé à interroger les femmes sur ce qu’elles font et ce que le Compendium leur apporte.

Par la suite, Mme Nina Amon, assistante technique du COCOFCI ; Antoinette Boti, entrepreneur, 5e consul honoraire de Norvège en Côte d’Ivoire ; Jescica Kouadio Mossia assistante de direction ; Sandrine Roland, directrice associée de l’AOS Africa et Mme Marie Noel Tanoh Bony Ekonan, maire de Gueyo, toutes des étoiles, ont à tour de rôle expliqué au public comment elles ont été impactées dans leur vie par le COCOFCI.

Antoinette Boti qui est ivoiro-norvégienne, vivait en Norvège quand une interview de Mme Euphrasie Yao a attiré son attention. Intéressée donc par les activités du COCOFCI, elle a fini par s’installer en Côte d’Ivoire. Dans le même élan, la Norvège qui était à la recherche d’un Consul en Côte d’Ivoire lui a fait appel, par le biais du COCOFCI. Quant à Mme Marie Noel, elle n’avait que le niveau du CP2. Grâce au COCOFCI et au soutien de son mari, elle a eu le BEPC et est devenue député. Aujourd’hui elle est maire de la commune de Gueyo.

La journaliste Epoté Denise de TV5 monde, qui a préfacé le livre, était présente à la cérémonie. Elle a également dit combien Euphrasie et le COCOFCI ont bien impacté la vie des femmes. « Il y a des êtres qui naissent engagés. Ils n’ont pas le choix. Ils ont été mis sur un chemin. Et au bout du chemin il y a un acte qui les attend. Dans le cas de l’ex ministre Euphrasie Kouassi Yao, ce sont des actes en faveurs des femmes et de la paix », a-t-elle souligné avant de remercier pour ses actions en faveurs des femmes.

Elle a reçu le prix Etoile des nations des mains de Mme Euphrasie Yao pour son soutien. La ministre Jeanne Peuhmond, absente mais qui a toujours soutenu les actions du COCOFCI a reçu le prix Cœur d’or.

Il faut noter la présence de plusieurs personnalités à cette cérémonie, notamment l’Ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire Anderson Blanc. Le professeur Thiam Hassan représentait la ministre de la Culture et de la Francophonie Mme Françoise Remack. Le maire de la commune de Cocody, Jean marc Yacé, s’est fait représenter par son adjointe. Toutes ces personnalités ont félicité et renouvelé leur soutien à Mme Euphrasie Yao pour ses actions.

Ce livre est le deuxième de l’autrice après son livre autobiographique « Le secret d’une aventure - Celle qu’on n’attendait pas au sommet ».

Diomandé Karamoko








publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité