publicité

Kibarou

Kibarou. Un objectif loin d’être inatteignable

Publié le :

Remarque légitime : en dépit des batteries de mesures adoptées par les pouvoirs publics pour réduire le nombre des accidents tragiques de la circulation, il se trouve que l’on continue d’en déplorer ici et là, à travers le pays. Les derniers en date se sont produits à Koun-Fao, Abengourou dans l’est du pays, puis à Abidjan dans le sud. Et tous se sont soldés par des nombres effarants de victimes : 13 morts et 9blessés à Koun-Fao, puis 2morts et 13 blessés à Abidjan. Certes, il serait surréaliste d’attendre que de tous les efforts déployés contre les accidents de la circulation en Côte d’Ivoire, ( vidéo verbalisation, permis à points, formation des chauffeurs, semaine contre l’incivisme routier etc), aboutisse à zéro accident. Cela reste une vue de l’esprit en soi. En revanche, réduire considérablement par l’application desdites mesures, la quantité des accidents routiers, tragiques, relevant bien souvent de la bêtise humaine, est loin d’être un objectif inatteignable.

Que l’on en soit encore à déplorer des accidents favorisés par l’incivisme des acteurs du transport automobile reste tout de même inquiétant. Aussi, est- il impérieux de rompre avec la pratique de l’unique sensibilisation, langage encore trop simpliste et assez insignifiant pour nombre de conducteurs professionnels exerçant dans le secteur du transport, qui n’en ont jusqu’ici tiré le moindre enseignement. Leurs irresponsables attitudes au volant quotidiennement déplorées, commandent désormais des actes et initiatives répressifs plus musclés et hautement exemplaires, à leur encontre.

C’est assurément, ce qu’a bien compris le ministre des Transports Amadou Koné, en décidant presqu’aussitôt après ces derniers accidents mortels, de traduire leurs auteurs devant les tribunaux. Et dans la même veine, de soumettre à une enquête qui se veut certainement très minutieuse-du moins nous l’espérons- toutes les autres entités qui auraient une part de responsabilité, proche ou éloignée avec ces accidents. Voilà une noble initiative, courageuse, bien révélatrice de la détermination des pouvoirs publics ; de venir à bout du nombre toujours difficilement supportable de ces catastrophes mortelles enregistrées sur les routes en Côte d’Ivoire.

Pour autant, les Ivoiriens seraient encore plus rassurés par cet engagement démonstratif du ministre des transports si, toute l’évolution de la suite de l’arrestation de ces chauffeurs, notamment du procès auquel ils devront être soumis, étaient clairement portée à leur connaissance. Il devrait en être de même pour ces entreprises de contrôle techniques que sont la Sicta et Mayelia qui font aussi l’objet d’une enquête, pour révéler par l’entremise d’agents véreux, leur implication dans ces accidents. Comme on le sait, la première de ces structures citées, ne jouit toujours pas d’une bonne presse. Elle est plutôt réputée, moyennant du bakchich que ces agents perçoivent, de fermer volontairement les yeux sur les défaillances et autres anomalies de plusieurs voitures que ces derniers contrôlent et qui nécessitent l’interdiction de rouler.

Mieux encore, l’on apprécierait que cette initiative du ministère des transports soit véritablement l’amorce d’une réaction qui se voudra permanente, en termes de répression des accidents mortels de la route, causés par l’incivisme et les actes de négligence coupable des conducteurs. C’est qu’ il reste encore indiscutable qu’un bon nombre de ces accidents, sont à mettre sur le compte des mauvais comportements punissables qui continuent de caractériser plusieurs de ces jeunes gens, exerçant le métier de chauffeur. Un métier pourtant toujours aussi utile qu’indispensable à la construction de la jeune nation ivoirienne.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

22 juillet 2024

Les figures démocrates saluent la décision de Joe Biden, les républicains appellent à sa démission

22 juillet 2024

Joe Biden renonce à la présidentielle et soutient Kamala Harris

22 juillet 2024

Félix Tshisekedi appelle le Gouvernement Suminwa à une « gouvernance orientée vers les résultats »

22 juillet 2024

Faure et Faye mandatés pour convaincre Goita, Traore et tiani à renoncer à leur projet de se retirer de la CEDEAO

22 juillet 2024

À Libreville, les habitants du 2e arrondissement attendent de pied ferme Oligui Nguema



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité