publicité

Politique

Le Premier-ministre malien nomme les conditions pour la tenue de l’élection présidentielle

Publié le :

La stabilité sécuritaire et l’achèvement du dialogue inter-malien sont les conditions “sine qua non” pour la tenue de l’élection présidentielle au Mali, a déclaré le Premier-ministre malien.


“La phase de stabilisation doit atteindre un point de non-retour en arrière, un point suffisamment stable pour pouvoir organiser des élections”, a dit le 11 avril Choguel Kokalla Maïga s’adressant à ses ministres.


“Il ne suffit pas de conquérir par la force du territoire, il faut la gestion”, a-t-il continué. Selon lui, les autorités contrôlent actuellement tout le territoire malien. Quant au dialogue inter-malien, il doit s’ouvrir au niveau national début mai.


La présidentielle, qui doit marquer la sortie de la transition au Mali, a été prévue pour le février 2024. Fin septembre 2023, le porte-parole du gouvernement a annoncé “un léger report pour des raisons techniques”. La nouvelle date n’a pas été communiquée.


News.africa





publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité