publicité

Societe

Côte d'Ivoire. Métro d’Abidjan. Le micro-tunnelier « Anne Désiré Ouloto » passera 10 mètres sous terre sur 2,9 km

Publié le :

La réalisation du métro d’Abidjan est en phase active. Une partie des premiers travaux concerne le creusement d’une conduite en micro-tunnelier, à environ 10 mètres de profondeur sur 2,9 km. Le micro-tunnelier est un équipement sophistiqué et adéquat pour ce genre de travaux. Il a été baptisé, le jeudi 11 avril 2024, au nom d’Anne Désiré Ouloto, ministre de la Fonction publique, en raison du travail remarquable qu’elle a accompli à la tête du département ministériel de la Salubrité et de l’assainissement. Au cours de la seconde quinzaine de ce mois d’avril 2024, les travaux porteront sur la déviation de la trajectoire initiale et sur un collecteur d’assainissement à Marcory.

La cérémonie de baptême du tunnelier a été organisée par les entreprises qui réalisent les travaux, en présence de la marraine, des ministres des Transports Amadou Koné, de l’hydraulique, de l’assainissement et de la salubrité, Bouaké Fofana, ainsi que l’Ambassadeur de la France, Jean-Christophe Belliard.

Les raisons du retard

Selon le ministre Amadou Koné, l’utilisation du micro tunnelier pour le dévoiement de cette conduite qui passera à environ 10 mètres sous terre, permet de minimiser les impacts environnementaux et sociaux, en optimisant le déplacement des populations le long du tracé de la conduite, à la périphérie des emprises du Métro. « Vous comprendrez pourquoi les projets réalisés en milieu urbain, prennent du temps », a-t-il dit lors de la cérémonie de baptême de la machine. Il justifie cela par le fait qu’il faut concilier les différents facteurs aux rationalités souvent divergentes, pour en retenir la solution technique qui impacte le moins, d’un point de vue environnemental et social.

Il faut savoir également que le projet de construction de la ligne 1 du métro d’Abidjan regroupe bien d’autres sous-projets, dont celui du raccordement du système de transport au réseau électrique national, en cours de préparation. « Le rythme de travail et la mobilisation doivent être maintenus afin de livrer à bonne date les infrastructures de la ligne 1 du métro », a exhorté le ministre des transports, après avoir remercié toutes les personnes et structures étatiques, ainsi que les entreprises qui interviennent dans les travaux de ce projet majeur.

Notons que c’est le 30 novembre 2017, que les travaux du métro d’Abidjan ont été lancés par le Président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français Emmanuel Macron, à la gare ferroviaire de Treichville à Abidjan. La ligne 1 part de la commune d’Anyama à celle de Port-Bouet. Sa livraison est prévue pour 2028. Long de 37 km, au total 18 stations-services, 24 ouvrages d’art faits de pont-rail et pont-route, vont constituer cette première ligne.

Des retards ont été observés dans l’exécution du projet, du fait de plusieurs travaux préliminaires, notamment la libération des emprises, l’identification des impactés et leur indemnisation, etc.

Diomandé Karamoko









publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité