publicité

Societe

Côte d’Ivoire. 132 regions ont un plan directeur d'urbanisme (Bruno Koné)

Publié le :

Au nombre des solutions apportées aux conséquences liées à l’urbanisation rapide et incontrôlée, le ministre Bruno Nabagné Koné a déclaré que 132 communes sur 201 ont été dotées d’un plan directeur d’urbanisme, soit un tôt de couverture de 65%. C’était le jeudi 11 avril 2024, au cours d’une conférence qu’il a animée dans le cadre de la première session ordinaire du Conseil économique social, environnemental et culturel (CESEC), avec pour thème : « Politique d’urbanisation en Côte d’Ivoire : enjeux, défis et perspectives ».

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisation (MCLU), Bruno Koné a également expliqué aux membres du CESEC que plusieurs textes ont été adoptés, en vue de mieux réglementer les secteurs de l’urbanisme et de l’habitat.

Codes de l'urbanisme et de l’habitat

notamment les lois instituant le Code de l’Urbanisme et du Domaine foncier urbain (CUDFU) et le Code de la Construction et de l’Habitat (CCH).

Des mesures fortes ont été prises pour renforcer ce dispositif en vue de sécuriser davantage les titres délivrés par le ministère de la Construction. Il s’agit notamment du projet de simplification et de digitalisation des procédures à travers le Système Intégré de Gestion du Foncier Urbain (SIGFU) qui a pour objectif de faciliter l’accès au foncier par un référencement géodésique unique, avec immatriculation et création d’un identifiant unique pour chaque parcelle.

Réduire les délais

Le SIGFU permet également de sécuriser et de réduire les délais de traitement des actes du foncier urbain, notamment l’Arrêté de Concession Définitive (ACD). Une autre mesure pour contrôler au mieux l’urbanisation, est l’introduction de l'attestation de droits d'usage uniforme et sécurisé dans la gestion du foncier urbain en remplacement de l'attestation coutumière.

Répondant aux préoccupations des membres du CESEC sur la politique d’urbanisation adoptée, le ministre a énuméré une batterie de mesures élaborées par son département ministériel pour faire face aux enjeux et défis en matière d’urbanisation.


État des lieux des villes


Avant d’exposer ses solutions, Bruno Koné a commencé par faire l’état des lieux des villes en Côte d’Ivoire. « Le nombre de villes en Côte d’Ivoire est passé de 30 en 1965 à 197 en 1998 puis à 512 en 2021 », a-t-il révélé. Le pays est devenu rapidement l’un des plus urbanisés en Afrique de l’ouest, avec un taux d’urbanisation qui est passé de 50,2% en 2014 à 52,5 % en 2021. Et cette forte et rapide expansion n’est pas sans conséquences sur l’intégration et le développement socio-économique du pays. En effet, l’urbanisation galopante entraîne également une croissance démographique très rapide dans les villes. Ce qui conduit à une augmentation des besoins de ces populations en termes de logement, d’éducation. Les problèmes de santé des populations deviennent également importants. A cela il faut ajouter les questions d’assainissement, de voirie, etc.

Dr Eugene Aka Aouélé a, au nom des membres de son institution, remercié Bruno Koné pour la clarté de son exposé et l’ensemble des réformes qu’il met en œuvre, pour transformer qualitativement le secteur de l’Urbanisme en Côte d’Ivoire.

Diomandé Karamoko






publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité