publicité

Societe

Côte d’Ivoire. L’Aïd El-Fitr sous le signe du pardon et du partage

Publié le :

Après un mois de jeûne, les musulmans de Côte d’Ivoire ont célébré ce mercredi 10 avril 2024 la fin du Ramadan, marquée par la célébration de l’Eid al-Fitr, qui signifie littéralement "la fête de la rupture du jeûne". A Yopougon, la plus peuplée des communes d’Abidjan, aux alentours de huit heures, de nombreux musulmans richement habillés étaient partout dans les rues, allant dans les mosquées, pour la prière qui sanctionne ces trente jours de pénitence.

Karim Secongo marche en direction de la mosquée Amara Diakité de Yopougon Niangon à droite. Drapé d'un boubou violet, il indique que le Ramadan est une prescription sacrée qui lui a permis de se rapprocher de Dieu. Reconnaissant des bienfaits d’Allah dans sa vie, il ne voulait pas manquer la prière de ce mercredi matin. « La prière de ce matin est également une prescription divine. C’est une occasion de dire merci à Dieu pour ses grâces dans nos vies. Le mois de Ramadan est passé, mais pas l'islam. Donc je continue mes prières », dit-il.

Aujourd'hui, cet étudiant en histoire-géographie envisage d'inviter ses amis de l’université pour célébrer la fête. Il précise que « L’Aid el-Fitr est également un moment de partage. Mes amis qui viendront à la maison sont en partie des chrétiens, car cela fait partie intégrante de la célébration ».

Comme lui, plusieurs autres musulmans s’étaient donnés rendez-vous à la mosquée Amara Diakité de Yopougon. Aux termes des deux unités de prières qu’il a officiées, l’imam de la mosquée a centré son sermon sur le pardon. Il a encouragé les musulmans à s’aimer mutuellement et à ne pas nourrir de rancœurs, les uns envers les autres.

« J’ai apprécié l'enseignement de l’imam. Certains musulmans qui fréquentent régulièrement la mosquée refusent de parler à leurs frères et sœurs, ils nourrissent des rancœurs, puis viennent demander pardon à Dieu. Il est essentiel de s’aimer mutuellement, comme le préconise la religion », soutient Jean Charles Soro, l’un des fidèles. Ses coreligionnaires se saluaient mutuellement, en échangeant des vœux. D'autres prenaient des photos pour immortaliser le moment.

Une opportunité de se réunir

La célébration de l'Aïd El Fitr est aussi un moyen pour les musulmans de se réunir en famille et entre amis pour partager des repas. Dans la famille Koné, les hommes de la maison sont allés à la mosquée. Les femmes, quant à elles, sont à la cuisine. Aujourd’hui, la maîtresse de maison reçoit sa famille pour la fête. Aidée par ses deux belles-filles, elle est au four et au moulin en vue de concocter de savoureux repas. « Chaque année, je reçois des membres de la famille qui viennent faire la fête à la maison. En plus de cela, je partage la nourriture aux voisins et aux nécessiteux », confie-t-elle.

Fanta Touré, quant à elle, n'a pas l'intention d'accueillir de visiteurs pour la fête. Elle prévoit plutôt de partager un repas avec son mari et sa belle- sœur. « Je compte aussi offrir à manger à mes voisins aujourd’hui ; car l’islam recommande le partage. Ensuite, je rendrai visite à ma famille », explique-t-elle.

Dans les ateliers de couture, c’est le moment pour les couturiers de faire les dernières retouches. Bassollé Aïcha essaie son boubou en dentelle qu’elle semble aimer. La demoiselle ne cache pas qu’elle avait peur que sa tenue ne soit pas prête à temps. « Les couturiers ont l’habitude de planter leurs clients. Elle m’avait dit que ma tenue allait être prête le lundi, mais c’est aujourd’hui qu’elle a pu finir. Si la fête était hier, je n’aurais pas pu porter ma robe », explique-t-elle.

Le Ramadan est un mois béni dans l'islam. C'est le neuvième mois du calendrier lunaire islamique, pendant lequel les musulmans jeûnent du lever au coucher du soleil. Le jeûne du Ramadan est l'un des cinq piliers de l'islam. Il vise à renforcer la foi, la discipline et la compassion envers les moins fortunés.

De Lima Soro




publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité