publicité

Politique

Qu’arrive -t-il à Laurent Gbagbo?

Publié le :

Que Laurent Gbagbo soit follement amoureux de sa compagne Nady Bamba et qu’il tienne à ce que la terre entière en soit informée est romantique et attendrissant. Il n’y pas d’âge pour vivre le grand amour. Qu’il soit éternellement reconnaissant à cette femme pour toute l’attention qu’elle lui a portée lorsqu’il était en détention, est à son honneur. Mais qu’il répète cela à toutes ses rencontres politiques, à tous ses meetings, commence à ressembler à du radotage. Quelqu’un a dit quelque part que la vieillesse est un naufrage. Pas toutes. Ils sont nombreux, ceux qui restent très lucide même à des âges canoniques. Mais la vieillesse de Laurent Gbagbo commence à ressembler fort à un vrai naufrage.

On est d’autant plus enclin à le croire que le 6 avril dernier, lors de la célébration de « la fête de la Renaissance » organisée par son parti politique à Agboville, sur le thème : « l’autonomisation de la femme pour la victoire de Laurent Gbagbo à l’élection présidentielle de 2025 », il a fait un splendide… hors sujet. Comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelque temps. Les trois quarts de son discours complètement décousu ont été consacrés à son passé, à son procès aux Pays Bas, à ses justifications sur ce dont il est accusé, à savoir qu’il n’aurait procédé qu’à une nationalisation de deux banques françaises, sauf qu’il omet de dire qu’une nationalisation se fait en suivant des règles très précises. Il s’est aussi livré à des analyses très hasardeuses sur le prix du cacao, qu’il dit avoir laissé les paysans eux-mêmes le fixer, et sur le franc CFA, qu’il prétend avoir dénoncé dans un livre en 1984. Il a sans doute oublié qu’il a dirigé ce pays pendant dix ans, entre 2000 et 2010, et qu’il avait eu tout le loisir de délaisser le franc CFA pour créer sa propre monnaie.

Sur l’objet même de la rencontre, il a raconté d’entrée de jeu que Blé Goudé, dont il ne prononce pas le nom, son ancien bras droit qui avait séjourné en prison avec lui et qui disait avoir fait la cuisine pour lui, avait omis de dire que c’était sa femme Nady qui donnait l’argent de la popote, et qu’en réalité il n’avait été que le second personnage à lui faire la cuisine. Je ne sais pas si quelqu’un se souvient d’avoir entendu Blé Goudé dire un jour qu’il était celui qui payait pour la popote, ou qu’il avait été le seul cuisinier de celui qui était alors le mari de Simone Ehivet. Et qu’est-ce que cette histoire avait à voir avec la rencontre d’Agboville ? Laurent Gbagbo a juste démontré qu’il a la rancune tenace, et que, comme le chantait Alpha Blondy, « de sa tombe il haïra Blé Goudé », comme il hait Affi Nguessan et Simone son ex épouse. La conclusion qu’il a tirée de cette histoire est que : « donc la femme peut s’occuper de l’homme, et elle s’occupe souvent de l’homme. Les hommes, ce n’est pas une honte qu’à un moment donné une femme s’occupe de vous, mais il ne faut pas jouer aussi au gigolo. » Je ne sais pas si tous ceux qui souhaitaient son retour au pays en le liant à la réconciliation savaient vraiment à qui ils avaient à faire. Sinon ceux qui l’ont pris pour un rassembleur doivent être en train de se mordre cruellement les doigts en ce moment.

A part cela, il a proposé que les femmes aillent à l’école. Ce qu’elles font depuis longtemps dans ce pays, que des lois soient votées qui ne discriminent pas les femmes, ce qui se fait depuis très longtemps dans ce pays, et que des assises avec les femmes soient convoquées au palais de la culture afin qu’il discute avec elles comme il l’avait fait avec les jeunes. C’est-à-dire, que l’on lui donne une nouvelle occasion de nous raconter pour la énième fois que c’était Nady Bamba qui s’occupait de lui lorsqu’il était en prison.

Je crois que si les responsables du Parti des peuples africains –Côte d’Ivoire (PPA-CI) étaient charitables, il ne laisserait plus Laurent Gbagbo parler en public. Pour qu’il n’expose pas publiquement le naufrage intellectuel et politique qu’il vit en ce moment.

Venance Konan





publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité