publicité

Politique

Côte d'Ivoire/Immigration clandestine : Tiemoko Meyliet Koné soigne l’image de la Côte d’Ivoire en Italie

Publié le :

En marge du premier sommet Italie-Afrique qui a eu lieu à Rome la capitale Italienne, le 29 janvier 2024, le Vice-Président Ivoirien Tiemoko Meyliet Koné a eu des entretiens ce mardi 30 janvier 2024 avec la Présidente du Conseil des ministres d’Italie, Mme Giorgia Meloni. Et Claudio Descalzi, Président Directeur Général (PDG) du groupe ENI, une société italienne d’hydrocarbures.

La question de l’émigration illégale des jeunes africains vers l’Europe était au centre des discussions avec Mme Giorgia Meloni. Quant à l’entretien du Vice-Président avec le PDG du groupe ENI, il a porté sur le développement du champ pétrolifère Baleine, découvert au large des côtes ivoiriennes.


En effet, la Côte d’Ivoire a souvent été mise à l'indexe,comme étant le pays d’origine de la plupart des migrants illégaux vers l’Europe. Cette rencontre avec la Présidente du Conseil des ministres d’Italie a été l’occasion pour le Vice-Président ivoirien, de soigner cette image assez dégradante de son pays. Il a indiqué que plus de 80% des jeunes clandestins se déclarant ivoiriens à l’arrivée sur les côtes italiennes, ne le sont pas en réalité. Les résultats des enquêtes réalisées récemment par les autorités ivoiriennes en liaison avec celles de l’Italie le démontrent bien. Sur un premier échantillon de 174 migrants présumés ivoiriens débarqués sur l’île italienne de Lampedusa, seuls 20 avaient réellement la nationalité ivoirienne. Et sur un autre échantillon de 251 se disant tous ivoiriens, seuls 56 clandestins l’étaient. La plupart des migrants cherchent à transiter par la Côte d’Ivoire ou à se prévaloir de la nationalité ivoirienne, en vue de bénéficier de certains avantages en cas de rapatriement. Tiemoko Meyliet Koné a donc rassuré la Présidente du Conseil des ministres d’Italie sur l’engagement du gouvernement ivoirien à lutter contre ce fléau, en renforçant notamment les contrôles aux frontières ivoiriennes.

Il a été également question du renforcement des liens de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Italie. Surtout avec ce sommet Italie-Afrique, qui a tracé de nouvelles perspectives de coopération à travers le « Plan Mattei » pour l’Afrique, qui est un nouveau plan d’investissements et de partenariats stratégiques, proposé par l’Italie à l’Afrique.


Avec le PDG de la société ENI, Claudio Descalzi, il a été question du démarrage effectif d’ici à la fin de l'année en cours, de la deuxième phase d’exploitation du champ Baleine. De 20.000 barils de pétrole produits par jour, elle passera à 50.000 barils par jour. La production du gaz naturel sera revue également à la hausse, permettant ainsi de booster la production nationale d’électricité. Le PDG de la société ENI a présenté d’autres projets au Vice-Président ivoirien. Il s’agit notamment de la production d’huile végétale à base de biomasse.

Diomandé Karamoko



publicité

FIL INFO

2 mars 2024

Niger: une délégation bientôt dépêchée au Bénin selon Cotonou

2 mars 2024

Officiel : Paul Biya augmente encore les salaires des fonctionnaires

2 mars 2024

Bénin : Le Parlement rejette la révision constitutionnelle

2 mars 2024

Le Mali et la Russie discutent de la construction de centrales nucléaires et solaires, selon Bamako

2 mars 2024

Vers un report du procès de Trump pour sa gestion de documents classifiés



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité