publicité

Culture

Découverte : deux jeux traditionnels de force et d’adresse en pays baoulé

Publié le :

Le Tyingui pratiqué par deux personnes pour déterminer le plus fort.

La région du Bélier, située au centre de la Côte d’Ivoire est une région riche en cultures et jeux traditionnels. Nous nous sommes intéressés aux jeux appelés M’bôdrein et le Tyin’guy, un jeu d’adresse et un de force, organisé à l’origine pour choisir les plus forts qui devaient intégrer la garde royale.

Le M’bôdrein est un jeu de toupie. Il se pratique avec une forme de bille en lianes. Les joueurs forment deux équipes composées chacune de trois personnes assises ou accroupies. Une distance sépare les deux équipes qui sont face-à-face, Chacune des deux équipes étale huit graines devant elle. La distance, le nombre de joueurs et le nombre de graines peuvent varier.

Le jeu consiste à faire rouler une toupie par terre pour aller cogner les graines disposées dans le camp adverse. Les adversaires se lancent les toupies à tour de rôle. Une graine tapée dans le camp adverse est retirée du jeu. L’équipe qui sera la première à taper toutes les graines de son adversaire est la gagnante.

« Le M’bôdrein, est un jeu d’adresse chez les Baoulé. Il est pratiqué généralement dans la soirée et par les hommes. A l’origine, quand les hommes revenaient des champs, le temps d’attendre le dîner, ils se livraient à ce jeu », nous dit Kouassi Kouadio Paulin, responsable de jeu traditionnel au village de Tolabonou, dans le département de Tiébissou.

Quant au Tyin’guy, qui signifie “ homme dur ” en baoulé, c’est un jeu de préhension, de force et de rapidité. Il est semblable au jeu de bras de fer ou de tir au poignet. Chez les Baoulé, les deux adversaires se couchent le ventre contre le sol. Ils s’empoignent les mains, le coude posé au sol. Le match commence au top signal de l’arbitre. Le vainqueur est celui qui fera coucher et plaquer le bras de son adversaire au sol, sans le blesser. « C’est un jeu pratiqué depuis très longtemps. A l’origine, il était organisé pour choisir les plus forts qui devront intégrer la garde royale », explique Kouadio Kouamé Severin, un responsable de jeu à Didiévi. Aujourd’hui, on le pratique entre jeune pour des moments de distraction.

Moussa I. Koné




publicité

FIL INFO

14 avril 2024

RDC : l’UE disponibilise 70 millions d’euros pour répondre aux besoins humanitaires dans l’Est

14 avril 2024

Réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ce dimanche

14 avril 2024

Beugré Mambé à l'ouverture du Masa: "La culture, la danse, le spectacle... c'est pour les gens de génie"

14 avril 2024

Début du dialogue inter-Maliens : Phase communale à Menaka et Gao

14 avril 2024

L’Iran lance une attaque de drones contre Israël



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité