publicité

Fanico

Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

Publié le :

Monsieur le Premier Ministre Robert Beugré Mambé,

Objet : la gestion catastrophique de la billetterie de la CAN 2023

Monsieur le Premier Ministre,

Je me permets de vous écrire aujourd'hui encore. En urgence et sans copie à des tiers. Il s’agit du sujet brûlant lié à la billetterie de la CAN 2023. Avec pour corollaire des gradins vides dans nos magnifiques stades, en ce début de compétition.

Monsieur le Premier Ministre, vous avez fait avec tous les Ivoiriens le constat de cette vilaine situation. Vous avez promis, de concert avec la CAF et le COCAN, trouver une solution au problème afin que les Ivoiriens et tous ceux qui sont venus faire la fête avec nous soient soulagés et aient accès au précieux sésame donnant accès aux stades.

Monsieur le Premier Ministre, connaissant votre pragmatisme et votre leadership, je sais que votre parole qui est une sera tenue. Cependant, Monsieur le Premier Ministre, ce problème de billets vendus ou revendus n'aurait jamais dû se poser. Oui, Monsieur le Premier Ministre, c'est dommage mais ce qui est arrivé n'aurait jamais dû être. Pourquoi ? Parce que nous avions, normalement, toutes les clefs pour régler le problème en amont. La clef se trouvait entre les mains du Général Kouyaté, le dynamique Directeur Général de la Police Nationale et Président de la Commission Sécurité du COCAN qui a mené une importante mission d'immersion sur le sujet au Cameroun, lors de la CAN 2021, dans ce pays frère. A t-il seulement été écouté ou entendu , pour le bénéfice de l’organisation ?

Un autre sujet, Monsieur le Premier Ministre, connaît une exécution désastreuse. La communication autour de ce qu'il s'est passé. Attendre trois jours que ce soit vous même, Premier-Ministre, en personne, qui vienne monter au créneau. Alors que des sommes faramineuses ont été injectées pour la Communication, semble t’il !

Président de la commission Médias-TV du COCAN, mon équipe avait proposé au Président Amichia la mise sur pied d'une cellule de crise avec désignation des acteurs et d'un porte-parole. Rien n’a été fait de nos propositions. Résultat des courses, une absence flagrante d'information-communication autour d'un problème majeur : la billetterie de la CAN 2023.

Monsieur le Premier Ministre, de mon point de vue, il est trop simple de dire que "c'est la faute à la CAF", propriétaire de l'événement, certes, mais il ne faut nullement perdre de vue que c'est conjointement et en partenariat avec elle que la 34e édition de la Coupe d'Afrique des Nations de Football est organisée par notre pays. Sous le regard bienveillant du Président Alassane Ouattara. Personne ne peut dire qu’il ne s’est pas pleinement investi, nuit et jour pour que la CAN dans notre pays soit effectivement la plus aboutie.

Monsieur le Premier Ministre, je suis désolé de vous écrire sur un sujet très sensible qui fait la une de l'actualité football et qui bat actuellement son plein chez nous, la CAN 2023. Je le fais par pure patriotisme et de manière très renseignée et documentée. Une fois de plus. En effet, après avoir vu, dimanche soir, le désarroi de milliers de personnes, massées dans les environs du stade Félix Houphouët-Boigny, sans pouvoir accéder dans l'enceinte de ce stade mythique. Quant aux nombreux posts de réprobation sur les réseaux sociaux, je suis certain qu'ils ont été portés à votre connaissance. Cette urgence vous a décidé à monter personnellement en première ligne, après la faillite des organisateurs. Pourtant, ceux-ci avaient affirmé, à la face du monde entier, que la vente des billets de la CAN 2023 se passait plutôt bien, que tous les tickets étaient vendus. Ainsi, ont-ils conclu que les matches se joueraient à guichets fermés.

Agréable semaine à vous Monsieur le Premier Ministre. Courage, on est ensemble, pour faire de la CAN 2023 dans notre beau pays, une réussite indéniable. Dieu vous garde.

Respectueusement,

Emmanuel Koffi

Journaliste




publicité

FIL INFO

2 mars 2024

Niger: une délégation bientôt dépêchée au Bénin selon Cotonou

2 mars 2024

Officiel : Paul Biya augmente encore les salaires des fonctionnaires

2 mars 2024

Bénin : Le Parlement rejette la révision constitutionnelle

2 mars 2024

Le Mali et la Russie discutent de la construction de centrales nucléaires et solaires, selon Bamako

2 mars 2024

Vers un report du procès de Trump pour sa gestion de documents classifiés



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité