publicité

Kibarou

Kibarou.A 5 jours de la CAN, la question de l’insalubrité inquiète toujours à Abidjan

Publié le :

A seulement cinq jours de l’ouverture de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations en terre ivoirienne, l’insalubrité continue d’inquiéter nombre de personnes. Certes, il n’y a rien d’alarmant en la matière, qu’on ne puisse corriger entre temps. Pour autant, tout porte à croire que des difficultés non négligeables persistent, au niveau des opérations de collecte quotidienne des ordures. En effet, il est devenu depuis longtemps déjà récurrent de constater, des tas d’immondices séjournant sur leurs lieux de collecte pendant plusieurs jours avant d’être enlevés. Une situation symptomatique du relâchement général constaté dans le ramassage quotidien des ordures, par ces grandes entreprises d’origine étrangère, qui en ont la charge dans la ville d’Abidjan, après les réformes opérées dans le domaine.

Les impressionnants tas d’ordures remarqués par endroits en bordure de la nouvelle autoroute traversant le quartier Gesco de Yopougon, à destination de Dabou, ont été justifiés par des difficultés d’accès à ces ordures. Par ce que dit-on, les grands travaux routiers qui s’y déroulaient, avaient fortement perturbé la circulation. En revanche, dans plusieurs autres quartiers de ladite commune, l’on ne comprend pas pourquoi, des amas d’immondices passent plusieurs jours sans être ramassés ? Toute chose que l’on ne peut s’empêcher de déplorer au quotidien. Et avec une certaine gêne, quand on sait que la CAN approche à grand pas. Et que, Yopougon avec sa multitude d’établissements de loisirs, est à juste titre, considérée comme la commune qui verra déferler de nombreux visiteurs étrangers, en quête de dérivatif.

On a été insatisfait de savoir que l’engagement pris par l’Agence Nationale de Gestion des déchets ( ANAGED) , sur la base d’un accord passé avec le Cocan, ne porte que sur la salubrité des aires de jeux. Donc des stades et installations attenantes. En tout cas, en notre connaissance, aucune disposition sérieuse ou particulière n’a été prise, pour mener avec toute l’efficience requise, l’enlèvement plus régulier des ordures ménagères, pendant cette période de la CAN. De plus, aucune opération majeure de sensibilisation de proximité, n’a été non plus menée directement auprès des ménages, en vue de les conduire à réduire considérablement, la production quotidienne de leurs ordures. Le spot télévisé dont la diffusion vient de commencer dans ce sens, aura assurément un impact positif fort limité. Par ce que l’initiative est d’avènement tardif, en plus du fait qu’elle ne touche qu’une catégorie bien sélective de téléspectateurs. Poursuivre aussi sa diffusion sur toute la durée de la CAN, ne changera pas grand-chose non plus, tant que l’on n’ira pas directement trouver les ménages, dans les quartiers populaires et populeux.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

14 avril 2024

RDC : l’UE disponibilise 70 millions d’euros pour répondre aux besoins humanitaires dans l’Est

14 avril 2024

Réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ce dimanche

14 avril 2024

Beugré Mambé à l'ouverture du Masa: "La culture, la danse, le spectacle... c'est pour les gens de génie"

14 avril 2024

Début du dialogue inter-Maliens : Phase communale à Menaka et Gao

14 avril 2024

L’Iran lance une attaque de drones contre Israël



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité