publicité

Politique

Ouattara ” Nous devons œuvrer à mieux communiquer sur nos résultats ..."

Publié le :

C’est avec un grand plaisir que je vous retrouve, ce matin, à l’occasion de ce premier Conseil des Ministres de la nouvelle année 2024. 
Je voudrais, à mon tour, vous adresser mes sincères remerciements pour les vœux chaleureux que vous avez bien voulu former à mon endroit, ainsi qu’à celui de la Première Dame et du Vice- Président de la République. 


En retour, je forme à l’endroit de chacune et de chacun de vous, ainsi qu’à vos familles respectives mes vœux de bonne et heureuse année 2024. 
Je vous souhaite, tout particulièrement, ainsi qu’à l’ensemble de vos collaborateurs, une année de santé, de bonheur, de prospérité et de succès personnels et professionnels

. 
Je souhaite que l’année 2024 se caractérise par la consolidation des importants acquis enregistrés par la Côte d’Ivoire, en matière de développement économique et social, de rayonnement international et de maintien d’un climat de paix, de sécurité et de cohésion sociale. 
Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, 


Je me félicite de la présentation prochaine, en Conseil des Ministres, du bilan détaillé de la gestion 2023 et de la feuille de route pour l’année 2024. 
Ces instruments de gestion et de mesure de la performance de l’action gouvernementale constitueront des outils utiles pour accélérer la mise en œuvre de nos engagements majeurs pour l’année 2024, tant au titre du Plan National de Développement (PND) 2021-2025 que de notre Programme de Gouvernement couvrant cette période. 


C’est ainsi que nous pourrons réaliser les grands chantiers de notre projet de société « une Côte d’Ivoire solidaire », afin de continuer d’améliorer nos performances économiques ainsi que les conditions de vie de nos concitoyens. 
Il nous faut poursuivre nos efforts dans les secteurs sociaux, notamment pour l’amélioration continue de l’accès à l’éducation, à la santé et à l’électricité. 
S’agissant de l’électricité, je comprends les préoccupations de nos concitoyens.

 Cependant, je voudrais indiquer que l’augmentation du prix de l’électricité était malheureusement une nécessité pour maintenir la quantité et la qualité de l’électricité produite dans notre pays. D’ailleurs, je voudrais souligner qu’en dépit de cette hausse, la Côte d’Ivoire reste l’un des pays en Afrique où le prix au kilowattheure est le plus bas et l’un des pays où les coupures d’électricité sont les plus faibles sur l’ensemble du continent.

Nous devons être fiers de ce que nous avons accompli dans ce domaine, avec un taux de couverture à près de 90%. C’est une performance à saluer.

Je félicite le Premier Ministre car gouverner, c’est prévoir et assumer. Cette augmentation est une nécessité et le Gouvernement a bien fait de la mettre en œuvre.

Nos efforts doivent également intégrer l’accès à l’eau potable, le reprofilage des pistes rurales et l’accès à l’emploi ainsi que l’autonomisation des jeunes et des femmes.

Comme je l’ai indiqué dans mon adresse à la Nation le 31 décembre dernier, je vous demande d’accélérer l’élaboration et la mise en œuvre des projets visant à améliorer la production des principales denrées alimentaires que nous consommons. Cela devra se faire dans une approche intégrée des différentes étapes des filières, de la production à la consommation, en synergie d’action des membres du Gouvernement concernés.

Cette approche nous permettra de mieux maîtriser le coût de la vie, notamment en ce qui concerne les produits alimentaires. Je voudrais souligner que nos productions alimentaires sont achetées et exportées dans les pays voisins à des prix particulièrement élevés. Je demande donc aux Ministres compétents de mettre en œuvre des mesures de restriction des exportations, jusqu’à nouvel ordre.

À cet effet, je vous demande, Monsieur le Premier Ministre, de coordonner l’élaboration d’un document qui consolide l’ensemble des projets agricoles en cours et à venir sur le territoire national. Il s’agit de mieux assurer leur suivi ainsi que la mobilisation cohérente des financements pour plus d’efficacité dans notre marche vers la souveraineté alimentaire. Une fois que nous serons satisfaits de l’impact de la production nationale sur les prix intérieurs et sur le coût de la vie, nous pourrons envisager les exportations.

Nous devons œuvrer à mieux communiquer sur nos résultats et faire en sorte que notre action touche encore plus l’ensemble de nos concitoyens dans leur quotidien.

Je demande également à Monsieur le Premier Ministre et au Gouvernement de maintenir nos efforts pour consolider les avancées en matière d’action climatique, reconnus au cours de la récente COP 28, notamment en mobilisant davantage les opportunités de financement dans ce domaine, pour l’énergie solaire. Je voudrais, à nouveau, féliciter le Vice-Président de la République pour tous les contacts qu’il a pu nouer et pour les engagements qui ont été pris pour nous venir en aide dans ce domaine important.

Monsieur le Premier Ministre ;
Madame et Messieurs les Ministres d’Etat ; Mesdames et Messieurs les Ministres,

Comme vous le savez, nous sommes à moins de 10 jours de l’ouverture de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).


Je vous engage, à nouveau, à redoubler d’efforts et de vigilance, pour un succès éclatant de cette compétition.

Nous devons montrer notre capacité à nous unir, pour faire rayonner notre pays.

Nous devons aussi réserver un accueil des plus chaleureux aux différentes équipes nationales et aux supporters qui prendront part à cette grande messe du football africain. Je sais que je peux compter sur chacune et chacun de vous ainsi que sur l’ensemble de nos concitoyens et des populations vivant en Côte d’Ivoire.

C’est sur ces mots que je voudrais clore mon propos, en vous réitérant mes félicitations pour votre dévouement au service de notre beau pays et en vous renouvelant mes vœux de bonne et heureuse année 2024.

Je vous remercie.




publicité

FIL INFO

2 mars 2024

Niger: une délégation bientôt dépêchée au Bénin selon Cotonou

2 mars 2024

Officiel : Paul Biya augmente encore les salaires des fonctionnaires

2 mars 2024

Bénin : Le Parlement rejette la révision constitutionnelle

2 mars 2024

Le Mali et la Russie discutent de la construction de centrales nucléaires et solaires, selon Bamako

2 mars 2024

Vers un report du procès de Trump pour sa gestion de documents classifiés



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité