publicité

Societe

Côte d’Ivoire. Institutrice assassinée à Gbatongouin (Man) : Le meurtrier présumé arrêté à Abobo

Publié le :

« Après plusieurs jours d’enquête sans relâche, la Police nationale a pu mettre fin à la cavale du meurtrier de l’institutrice ce jour à Abobo, Belleville », apprend-on, le 29 novembre 2023, sur la plateforme en ligne de Police Secours. L’opération a été menée par les agents du commissariat de police du 34e arrondissement. Rappelons que le lundi 20 novembre 2023, à Gbatongouin, un village de la sous-préfecture de Man, à l’Ouest du pays, Kéké Loyoh Christelle Flavie et son fils, Moyé Kouamé Kouassi, âgé de 7 ans, avaient été retrouvés, tous les deux, égorgés dans leur maison. La dame, enseignante de la classe de CP1 à l’Epp Gbatongouin 2, était par ailleurs enceinte.

Le lendemain, en marge d’une marche organisée par les enseignants de la ville pour rendre hommage à Dame Kéké et protester contre les violences dont ils font objet, la Police a lancé une recherche pour retrouver un présumé coupable. C’est un instituteur qui se nomme G, B. A. C’est neuf jours après les faits que ce dernier a été arrêté par la Police à Abidjan.

Dans une vidéo publiée par des internautes, l’assassin présumé s’était rendu dans un salon de coiffure pour se faire couper les cheveux. C’est là qu’il a été reconnu par le gérant du salon et les riverains. Ces derniers l’ont ensuite ligoté avant d’appeler les forces de l’ordre qui sont venus le récupérer.

Ainsi prend fin la cavale de celui qui ressemble à un tueur disjoncté. Selon certaines informations, il était admis à un traitement psychiatrique dû à ses réactions violentes par moments. Les choses n’auraient pas été suivies convenablement. Dès lors, on se pose beaucoup de questions sur cet homme. Quels sont ses antécédents ? Pourquoi a-t-il commis ce crime - s’il est vraiment le coupable ? Comment a-t-il pu échapper aux contrôles policiers de Man jusqu’à Abidjan ? Les yeux sont maintenant tournés vers la justice pour les réponses.

Moussa I. Koné




publicité

FIL INFO

2 mars 2024

Niger: une délégation bientôt dépêchée au Bénin selon Cotonou

2 mars 2024

Officiel : Paul Biya augmente encore les salaires des fonctionnaires

2 mars 2024

Bénin : Le Parlement rejette la révision constitutionnelle

2 mars 2024

Le Mali et la Russie discutent de la construction de centrales nucléaires et solaires, selon Bamako

2 mars 2024

Vers un report du procès de Trump pour sa gestion de documents classifiés



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité