publicité

Societe

Côte d’Ivoire/ Formation Anp Academy. Savoir écrire sans porter atteinte à l’intégrité morale des citoyens

Publié le :

La 24ème session de l’ANP Academy a eu lieu ce jeudi 16 novembre 2023 au siège de l’Autorité nationale de la presse (ANP) Cet atelier de renforcement des capacités organisé à l’intention des journalistes, avait pour thème : « Liberté d’expression et discours rapporté : Comment informer sans porter atteinte à l’intégrité morale des citoyens ? ».

En effet, comme l'a indiqué Guy Famin, chef du service de la publication et de l’archivage numérique de l’ANP et modérateur de cet atelier, l'institution constate depuis un moment, la publication et la retransmission de propos indécents, avilissants à l’encontre des citoyens, des institutions et des personnes, qui les incarnent. Ainsi que des déclarations tronquées de personnes à travers des titres et bien d’autres. Ce qui constitue 34% des manquements, selon les statistiques de l’année 2022. Un chiffre qui inquiète beaucoup. C’est à juste titre que l’ANP a fait le choix de ce thème, pour cette 24ème session de l’ANP Academy.

C’est pour répondre à la problématique posée par le thème que l’ANP a invité Dr David Youant, journaliste professionnel, patron de presse. Le formateur du jour a dans un premier temps expliqué que le journaliste doit respecter les faits, comme le recommande le code de déontologie en son article premier. Cependant, ce droit du public de connaître la vérité ne doit pas faire du journaliste, un rapporteur de tous les types de discours et d’information, notamment ceux qui sont de nature à porter une atteinte à l’intégrité morale des citoyens. Les journalistes doivent pouvoir identifier les propos diffamatoires ou injurieux, les discours de haine, afin d’éviter de les rapporter dans leurs écris.

Pour rapporter les propos d’une source, le journaliste fait le choix entre le discours direct dans lequel il permet qu’on dissocie sa propre énonciation, de celle de sa source et le discours indirect où il reprend les propos de sa source, selon son propre point de vue. Dans cet exercice, a insisté David Youant, la règle consiste pour le journaliste à ne pas reproduire les propos grossiers, les discours de haine et incitation à la violence, des lors qu’ils ont été identifiés comme tels.

Au cours des échanges, les questions des journalistes présents et des internautes ont permis d’enrichir davantage cette formation. Elles ont porté notamment sur les propos que se lancent les hommes politiques pendant leurs différentes manifestations et qui sont très souvent jugés injurieux ou diffamatoires. Comment le journaliste doit-il rapporter ces faits ? A cette question le formateur a répondu que le journaliste peut écrire s’il existe dans ce discours de la valeur informative. Il peut utiliser le discours indirect en utilisant des guillemets. Il faut surtout extirper les propos grossiers. Une autre question a concerné les sobriquets attribués à des citoyens dans un article d’information. Le formateur a expliqué que cela est une faute à mettre à la charge du journaliste. Concernant les commentaires au bas des papiers en ligne David Youant a répondu qu’il ne faut pas laisser passer ceux qui sont injurieux ou diffamatoires. Car les commentaires relèvent également de la responsabilité du journaliste.

L’on peut affirmer que cet atelier a permis aux journalistes d’acquérir les outils nécessaires afin d’éviter de porter atteinte à l’intégrité morale des citoyens à travers leurs écris. Doh Konaté, directeur de la presse et des productions d’informations numériques, représentant Samba Koné, président de l’ANP, a remercié le formateur pour sa contribution.

Diomandé Karamoko






publicité

FIL INFO

23 mai 2024

La tornade qui s’est abattue sur l’Iowa a fait de 5 morts et au moins 35 blessés

23 mai 2024

10e Prix africain de l'innovation en ingénierie : Un Ivoirien parmi les quatre finalistes en lice pour le grand prix

23 mai 2024

Abidjan : Le 5e pont fermé à la circulation dès ce soir pour des essais de conformité

23 mai 2024

Au Bénin, “des soldats” étrangers “entraînent des terroristes”, dit Niamey

23 mai 2024

Tourisme : La destination du Gabon présentée au «We are Africa» en Afrique du Sud



Fanico

Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo

publicité