publicité

Kibarou

Kibarou. Fraternité Matin à jamais isolé !

Publié le :

Accéder aux locaux du grand groupe de presse Fraternité Matin est désormais devenu périlleux, lorsque vous venez du Plateau, ou de toutes les autres communes situées derrière celle-ci. C’est que les nouvelles voies, construites pour fluidifier la circulation et résoudre les problèmes d’inondation saisonnières au niveau du carrefour de l’Indénié, ont totalement entrainé un isolement de ce groupe de presse. Et partant, tout le quartier des 220 logements, dont les habitants comme tous ceux voulant accéder à Frat Mat, sont dorénavant obligés d’effectuer de grands tours. Ils sont tenus d’aller passer par le quartier Liberté d’Adjamé, où règne en permanence un cafouillage indescriptible, occasionné par les véhicules de transport ; comme ils sont contraints de se rendre au carrefour de la Rti à Cocody, faire le tour de ce rond- point, pour revenir sur leurs pas, par le boulevard général De Gaulle ; ou encore rentrer directement dans le quartier Saint Michel d’Ajamé, aux rues toujours encombrées, du fait des nombreux magasins de commerce qui les bordent. Des rues également dotées de multiples dos d’ânes, assez rapprochés les uns des autres et non conformes aux normes prévues en la matière.

Les automobilistes et leurs usagers n’arrêtent pas de relever cette situation. De s’en plaindre constemment comme une erreur des concepteurs du plan de réaménagement du trafic au carrefour de l’Indénié. Ceux-ci approchés par la Rédaction de Fraternité Matin, afin d’obtenir des explications et surtout savoir ce qu’il est possible de faire pour rétablir l’accessibilité à leur Journal, ont préféré garder le profil bas sur le sujet. Arguant que des études sont en cours, pour remédier à cette situation. Tacite reconnaissance d’un fait, plutôt anormal en soi. Mais, il y a déjà plusieurs mois de cela. Et le temps passe, donnant plutôt l’impression à tous, que rien de concret ne peut être fait ou ne le sera à propos

A cette anomalie, il faut ajouter les bouchons réguliers et risques permanents de télescopages, qui ont lieu au quotidien, à la hauteur de la sortie de la caserne des Sapeurs-pompiers militaires. C’est que là aussi, des automobilistes et autres usagers en provenance des différents quartiers d’Adjamé, via Fraternité Matin à destination de Cocody se retrouvent dans une contrainte. Précisément, celle de prendre le tournant sur leur gauche, une fois devant la caserne des Pompiers, en direction du carrefour de l’Indénié pour pouvoir continuer ainsi, vers Cocody. L’arrêt que marquent les véhicules, pour laisser passer les automobilistes venant de l’autre côté sur leur droite, provoque toujours des embouteillages et divers autres désagréments. Mais la plus préoccupante de ces conséquences, est l’empêchement que cela cause, à la sortie rapide et aisée des véhicules d’intervention des Sapeurs- pompiers, pour aller circonscrire des sinistres. Des situations déplorables, auxquelles il va bien falloir trouver une solution, afin que l’on puisse pleinement apprécier, toutes les modifications de la circulation dans cette zone.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

17 mai 2024

Boundiali : Deux Ivoiriens à la tête d’une mine d’or

17 mai 2024

France: Un jeune entrepreneur ivoirien reçoit la distinction Young Leaders Génération Europe-Afrique 2024

17 mai 2024

La défense de Trump a cherché à faire flancher Michael Cohen

17 mai 2024

Tchad: Macron félicite Déby pour son élection et appelle à la poursuite du dialogue

17 mai 2024

Mali : Lutte contre les atteintes aux biens publics : Plus de 91 milliards de Fcfa recouvrés par la justice



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité