publicité

Kibarou

Kibarou. Une opportunité pour les communes et régions ivoiriennes

Publié le :

Un nouveau modèle économique s’impose de plus en plus à travers le monde, avec cette caractéristique fondamentale, qui est celle d’éviter tout gaspillage des ressources exploitées, pour la fabrication de divers produits ou objets. Et cela, en sauvegardant l’environnement dans lequel, se trouvent ces ressources. Il s’agit de l’Economie circulaire, marquée par des activités, de recyclage et de revalorisation des déchets de divers produits. En vue de leur donner une nouvelle vie, la possibilité de servir à autre chose. Plutôt que de puiser continuellement dans les ressources dont ils sont issus, pour de nouvelles fabrications.

Ce processus de reconversion continue, porte pratiquement sur tous les types de déchet. Aussi bien solide que liquide. Il se positionne à ce jour comme une activité de production économique non négligeable, n’exigeant pas forcément des investissements colossaux. Donc à la portée des systèmes de financement locaux, que la réalité existentielle du marché d’absorption des produits revalorisés, devrait pouvoir stimuler. Et surtout rassurer, quant à la rentabilité financière des activités qui l’incarnent. Celles-ci constituent d’ailleurs, d’excellentes opportunités de diversification des économies régionales, encore fortement dominées par la production agricole. Dont la transformation des déchets générés, en fertilisants organiques, aliments pour les animaux et divers autres objets, après chaque récolte, constitue une excellente source d’emplois. Il en de même des huiles de moteur usagées, auxquelles le recyclage offre une seconde vie d’utilisation. Ainsi que des ordures ménagères, pour la gestion saine et rationnelle desquelles, aucun système fiable n’existe dans les villes de l’intérieur. En effet, la collecte de ces déchets ménagers laisse à désirer. Tout comme leur stockage. Tout cela demande de l’organisation, de la modernisation. En promouvant, toute la chaine des valeurs qui s’y rattachent, avec en prime le recyclage. Ce sont là, des actions et initiatives créatrices de plusieurs emplois, que les différentes entités locales de développement gagneraient à inscrire résolument dans leurs programmes, au profit de leur jeunesse. La Commission nationale du Fonds mondial pour l’Environnement, est toute aussi engagée dans le financement des projets relevant de l’Economie circulaire, partout en Côte d’Ivoire. Surtout quand ces projets profitent à des populations pour leur bien-être environnemental, tout en créant des emplois à leur jeunesse.

Le Forum qui s’ouvre à Abidjan ce mercredi 18 octobre, sur la vulgarisation des concepts de l’Economie Circulaire, devrait justement être une occasion pour les communes et régions ivoiriennes, de s’ouvrir aux activités qui l’incarnent. Espérons qu’il en sera ainsi.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

20 avril 2024

Bank of Africa Sénégal : Croissance soutenue et rendement du dividende en hausse

20 avril 2024

Ituri : plusieurs femmes pygmées abusées sexuellement à Djugu

20 avril 2024

Les États-Unis ont accepté de retirer leurs troupes du Niger, selon les médias américains

20 avril 2024

Incident au sein du Pdci-Rda: Le Parti dépêche Emile Constant Bombet à Abengourou

20 avril 2024

La démocratie des États-Unis mise à l’épreuve par le procès Trump



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité