publicité

Societe

Vin blanc local | Le bandji nourrit son homme

Publié le :

En weekend à Tiébissou, sur la route menant à Sakassou, au Centre de la Côte d’Ivoire, vous trouverez l’Espace P. de Tiébissou bondé de monde. C’est un “bandjidrome” géré par M. Kouamé Nguessan Toussaint. Le Bandji, c’est cette boisson alcoolisée obtenue par fermentation naturelle de sève de palmier. Ce vin blanc naturel est une des boissons traditionnelles qu’on retrouve en Côte d’Ivoire, notamment au Centre du pays là où le palmier est aussi cultivé comme au Sud.

L’endroit reposant et naturel est installé sous des palmiers. Les travailleurs y viennent passer d’agréables moments. D’autres viennent en famille ou entre amis. C’est convivial. On raconte des blagues, on rigole et on trinque chaleureusement des bouteilles et gobelets remplis de Bandji. La raison de la présence du monde à l’Espace Palmier, c’est ce breuvage prisé par les consommateurs. M. Kouamé Nguessan le sait. Cela fait sept mois qu’il gère le “bandjidrome” . Il s’approvisionne auprès des fournisseurs qui lui vendent, dans les bidons d’huile de 20 litres, un litre à 100 francs ou à 150 francs CFA.

A son tour, il revend aux clients le litre dans une bouteille à 200 francs. Son bénéfice varie entre 50 francs et 100 francs par litre. Et comme il vend souvent quatre bidons par jour, son chiffre d'affaires journalier s’élèverait à 14 000 francs. C’est rentable, nous dit-il. « Je m’en sors vraiment bien. On gagne beaucoup surtout quand nos fournisseurs ne nous vendent pas du faux Bandji ».


Faux Bandji et Bandji du village


Le faux bandji, en effet, c’est ce qui est mélangé avec de l’eau. Les fournisseurs, en majorité extracteurs du vin, sont installés généralement dans les villages. Mieux que ceux qui sont en ville, ils font du bon bandji appelé Bandji du village. Ainsi, ils trompent la vigilance pour proposer un bandji dilué avec de l’eau aux revendeurs qui feront ensuite des pertes. « En tout cas, ici on a du vrai bandji. Et en plus, le cadre nous renvoie au village », nous a lancé un consommateur.

Le vin blanc est consommé à tout moment, de préférence le matin, nous dit-on. On le consomme aussi lors des cérémonies de mariage, baptême ou funérailles. Cependant cette une boisson légèrement alcoolisée est fabriquée et vendue dans des conditions parfois peu hygiéniques. Il est donc recommandé de la consommer avec modération pour éviter d’affecter certaines fonctions neurologiques et hépatiques.

Koné I. Moussa




publicité

FIL INFO

21 juillet 2024

Deux canots de 210 migrants arrivent sur la côte de Gran Canaria : 5 mineurs dont 1 bébé parmi les passagers

21 juillet 2024

Beni : des jeunes exigent du Gouvernement une formation militaire accélérée pour « combattre l’ennemi et protéger la République »

21 juillet 2024

Grossesse : Au Gabon, une femme meurt tous les deux jours en raison de complications

21 juillet 2024

Niger : Le Président du CNSP honore ses homologues de l’AES à titre exceptionnel

21 juillet 2024

Les démocrates à la conquête des latinos indécis pour conserver la Maison-Blanche



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité