publicité

Societe

Mahouloud tragique à Odienné : 7 morts et 9 blessés graves dans un accident à Biankouma

Publié le :

Hélas ! Ils ne célèbreront pas le Mahouloud. Sur l'axe Biankouma - Odienné, une collision, d’une rare violence, a occasionné sur le champ la mort de sept passagers d'un bus, dont le chauffeur. Neuf blessés graves ont été transportés à l'hôpital général de Biankouma, en vue d'y recevoir les soins adéquats.

Les passagers en partance pour Odienné, étaient à bord du mini car de transport en commun de type “Massa”, de couleur blanche, immatriculé 6462HH 01 CI, qui a quitté la ville de Man, le 24 septembre 2023, aux environs de 5 heures 30 minutes. Le car avait à bord plus de 22 passagers, se rendant pour la plupart au village en prélude à la célébration du Mahouloud. Il est entré en collision aux environs de 6 heures 30 minutes, avec un camion remorque de couleur bleue, immatriculé 832 KB 01 CI et 2273 KB 01 CI, en provenance du site d’exploitation du nickel de la sous-préfecture de Foungbesso dans le département de Touba, région du Bafing.


Les deux véhicules roulaient à vive allure

L'accident a eu lieu exactement à 1,5 km après Massasso (en allant à Touba) et à 12 km de Biankouma, dans un virage très dangereux où était stationné un gros camion en panne depuis la veille. Selon des témoins rencontrés les véhicules roulaient à vive allure de part et d’autre et la lourde bruine matinale réduisait considérablement la vision. La remorque en provenance de la Foungbesso venait de dépasser de façon hasardeuse un véhicule en stationnement.

C’est le lieu de rendre un hommage vibrant aux éléments des sapeurs pompiers installés à Man, pour leur promptitude et la dextérité quasi indescriptible avec lesquelles ils ont dégagé les morts et blessés des ferrailles du mini bus et dégagé la voie principale, la rendant fluide à la circulation.

Honoré Droh

Correspondant régional



Les camions de nickel sèment la mort

Depuis plus 3 ans maintenant (2019) les gisements de nickel dans la sous-préfecture de Foungbesso dans le département de Touba, région du Bafing connaissent un début d’exploitation, ce qui exaspère les populations des villages et villes de Biankouma, Man et Logoualé, ce sont les camions remorques d’environ 60 tonnes qui roulent sans cesse à vive allure.

C haque jour, traversant les agglomérations en pleine vitesse allure, ces camions de la mort fauchent piétons (jeunes et vieux. hommes et femmes), cyclistes et motocyclistes. Lorsque l’accident se produit la nuit, ces véhicules ne s’arrêtent presque jamais. Sur les routes de Touba à Biankouma, de Biankouma à Man et de Man à Logoualé, les victimes ne se comptent plus. Les malheureuses familles endeuillées ne savent pas à quel saint se vouer.

H. D.




publicité

FIL INFO

21 juillet 2024

Deux canots de 210 migrants arrivent sur la côte de Gran Canaria : 5 mineurs dont 1 bébé parmi les passagers

21 juillet 2024

Beni : des jeunes exigent du Gouvernement une formation militaire accélérée pour « combattre l’ennemi et protéger la République »

21 juillet 2024

Grossesse : Au Gabon, une femme meurt tous les deux jours en raison de complications

21 juillet 2024

Niger : Le Président du CNSP honore ses homologues de l’AES à titre exceptionnel

21 juillet 2024

Les démocrates à la conquête des latinos indécis pour conserver la Maison-Blanche



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité