publicité

Societe

Côte d’Ivoire/ Lutte contre la traite des enfants : Des résultats encourageants obtenus, grâce aux dispositions légales adoptées

Publié le :

Afin de pouvoir mieux lutter contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants, l’Etat de Côte d’Ivoire a mis en place tout un arsenal juridique pour criminaliser les auteurs de la traite. Ce sont notamment la loi du 30 septembre 2010 portant interdiction de la traite et des pires formes de travail des enfants, celle du 8 décembre 2016 relative à la lutte contre la traite des personnes. Puis la loi du 13 juin 2018, qui réprime le trafic illicite de migrants.

Toujours, dans la cadre de la répression, il faut ajouter la création en 2019 de six brigades spéciales de police, chargées d’une surveillance étroite sur toute l’étendue du territoire national, afin d’appréhender les trafiquants.

Ces dispositions légales ont permis d’obtenir des résultats satisfaisants, en termes de protection des enfants et de répression des auteurs de traite. « Grâce à la mise en œuvre de ces dispositions légales et règlementaires, de 2012 à ce jour, ce sont plus de 200 000 enfants vulnérables et victimes de traite et d’exploitation qui ont pu être secourus et plus de 1 000 trafiquants d’enfants, qui ont été interpellés, traduits devant les tribunaux et jugés », a indiqué Mme Dominique Ouattara lors de la cérémonie de lancement de la phase opérationnelle du partenariat pour la protection de l’enfance ou Child protection compact (Cpc) le jeudi 21 septembre 2023. Toujours dans le cadre de la répression des trafiquants et de la protection des enfants victimes de traite, la Première Dame a évoqué la construction par sa Fondation Children Of Africa, de trois Centres d’accueil à Soubré, à Ferkessédougou, et à Bouaké. 

A cela il faut ajouter la décision prise par l’État de rendre l’école obligatoire de 6 à 16 ans. Et la construction de nombreuses écoles, afin d’éloigner les enfants du risque d’exploitation lié à la déscolarisation. Ainsi que les campagnes de sensibilisation, les différents accords signés avec les Premières dames du Mali ; du Burkina Faso et du Ghana en 2011, 2013 et 2016.

Mais Mme Dominique Ouattara estime que beaucoup d’efforts restent encore à fournir. « C’est pourquoi je voudrais saluer aujourd’hui, la mise en œuvre de ce partenariat qui marque le début d’une coopération efficace, en faveur de la protection de nos enfants, entre les Etats-Unis d’Amérique et la Côte d’Ivoire », a-t-elle déclaré.

Diomandé Karamoko



publicité

FIL INFO

23 juin 2024

Émeutes de la soif au Maghreb: des mesures d’urgence annoncées

23 juin 2024

Nomination de Kouadio Konan Bertin comme nouvel ambassadeur au Gabon : Le Conseil des ministres gabonais marque son accord préalable

23 juin 2024

La Cour des comptes inflige une amende de 20 millions de FC à la comptable publique principale des recettes de Kinshasa pour faute de gestion

23 juin 2024

Goïta accuse Paris d’avoir imprimé de faux billets de francs CFA pour nuire à l’économie du Mali

23 juin 2024

Trump exhorte les chrétiens évangéliques à voter pour lui



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité