publicité

Economie

L’Enquête du jeudi. Fermeture de la pêche. 2/2 « Il n'y aura pas de pénurie de poissons», rassure le directeur des Pêches

Publié le :

Col. Fofana Bina Directeur des pêches 

Dans cet entretien, le Colonel Fofanan Bina, directeur des Pêches, explique le bien- fondé de la mesure de suspension de la pêche, et se réjouit de son respect par les pêcheurs. Il donne des détails sur les dispositions techniques et matérielles prises, afin que l’objectif visé par cette suspension soit atteint.

Lebanco.net: Après trois semaines de suspension de la pêche marine, avez-vous des éléments vous permettant de savoir si votre objectif est atteint ?

Non, ce n’est pas possible. L’objectif est de permettre aux ressources de se reconstituer. On ne peut pas, sans avoir fait d’évaluation scientifique, dire que l’objectif est atteint. Ce que nous pouvons mesurer actuellement c'est le respect de la mesure. A savoir si depuis le début, la mesure de repos biologique est suivie.

Je peux vous dire que c’est suivi parce que nous constatons, sur les sites de débarquement, que les pirogues sont amarrées, les navires sont à quai. Et lors de toutes les missions que nous avons effectuées en mer, nous n’avons vraiment pas trouvé de pêcheurs. On peut dire que la mesure du repos biologique est suivie.

Quelles sont les dispositions pratiques mises en place, pour faire respecter ce repos biologique des poissons ?

Nous avons, dans un premier temps, procédé par la sensibilisation de tous les acteurs du secteur des pêches, afin qu’ils comprennent le bien-fondé de la mesure. En plus de cela, il y a le contrôle des sites de débarquement pour s’assurer que les pirogues sont à quai. Nous faisons également des missions en mer pour voir s’il y a des gens qui se cachent pour aller pêcher. Nous avons aussi le dispositif de suivi satellitaire des navires. Ce dispositif satellitaire permet de localiser les navires partout où ils sont. Tous les navires immatriculés en Côte d’Ivoire, sont dotés de ce système. Et depuis le centre de surveillance, nous avons leur localisation.

 Qu’est-ce qui a motivé la prise de cette mesure de repos biologique ?

- C’est la première fois que nous procédons à cette fermeture de la pêche maritime. Parce que nous avons constaté que les ressources s’amenuisent. Les revenus des pêcheurs ne sont plus conséquents. Il nous a donc fallu faire observer un repos biologique pour permettre aux ressources de se reconstituer.

Pourquoi le choix de la période de juillet et août ?

 Cette période a été choisie parce que, selon les scientifiques, elle correspond à la période de reproduction de la majorité des espèces aquatiques de la zone concernée, c’est-a-dire dans les fonds marins.

Avez-vous pris des mesures d’accompagnement afin que le poisson ne manque pas sur le marché ?

Pour l’approvisionnement du marché, nous avons fait la sensibilisation des importateurs. Ils nous ont rassuré qu’ils allaient augmenter leurs importations au cours de la période de repos biologique. Nous avons sensibilisé les aquaculteurs. Donc en principe il n’y aura pas de pénurie de poissons parce que des dispositions ont été prises dans ce sens.

Propos recueilli par Diomandé Karamoko




publicité

FIL INFO

21 juillet 2024

Deux canots de 210 migrants arrivent sur la côte de Gran Canaria : 5 mineurs dont 1 bébé parmi les passagers

21 juillet 2024

Beni : des jeunes exigent du Gouvernement une formation militaire accélérée pour « combattre l’ennemi et protéger la République »

21 juillet 2024

Grossesse : Au Gabon, une femme meurt tous les deux jours en raison de complications

21 juillet 2024

Niger : Le Président du CNSP honore ses homologues de l’AES à titre exceptionnel

21 juillet 2024

Les démocrates à la conquête des latinos indécis pour conserver la Maison-Blanche



Fanico

DAO SEKOU 25 juin 2024
Côte d'Ivoire. Faire la promotion des vrais militants du RHDP
Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants

publicité