publicité

Economie

La Côte d’Ivoire va renforcer son offre de logements abordables grâce à un partenariat public-privé structuré par IFC

Publié le :

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 5 juin 2023 — La Côte d’Ivoire va renforcer son offre de logements abordables destinés aux familles à revenus faibles et intermédiaires d’Abidjan, la plus grande ville et le centre économique du pays, grâce à un partenariat public-privé (PPP) structuré par IFC.


Dans le cadre d’un programme de conseil, signé aujourd’hui en marge de l’Africa CEO Forum à Abidjan, IFC va accompagner le gouvernement ivoirien dans la mise en œuvre de ce PPP en mobilisant des investissements du secteur privé pour la construction de logements à revenus mixtes et de qualité dans l’agglomération d’Abidjan.


L’urbanisation rapide, conjuguée à un accès limité au crédit pour les ménages, a entraîné une pénurie de logements abordables de qualité en Côte d’Ivoire. Selon des estimations, le pays faisait face à un déficit  global de près de 600 000 logements avec un accroissement annuel de 10%. Les habitants se retrouvent ainsi confrontés à des loyers élevés, poussant nombre d’entre eux à s’installer dans des quartiers informels qui ne répondent pas aux normes de construction fixées par les autorités.


« Le gouvernement s’est engagé à fournir des logements abordables et de qualité aux habitants de l’agglomération d’Abidjan, a déclaré Bruno Nabagné Koné, ministre ivoirien de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme. Grâce à notre collaboration avec IFC, nous serons en mesure d’accroître l’investissement privé et de mieux répondre à la demande croissante de logements abordables, afin que davantage de personnes puissent se loger et construire un avenir plus sûr pour leur famille. »


En sa qualité de conseiller principal en matière de transactions, IFC travaillera avec le ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme pour concevoir, structurer et lancer un appel d’offres en vue d’établir un PPP commercialement viable. L’objectif : identifier un promoteur privé en charge de la conception, du financement, de la construction et de l’entretien des logements pendant une période définie. Le rôle de conseil d’IFC se poursuivra jusqu’à ce que le gouvernement ait sélectionné le promoteur et que les accords relatifs au projet soient signés entre les parties.


« L’accès à un logement abordable et de qualité est essentiel au développement social et économique. IFC est ravie d’accompagner le gouvernement ivoirien dans ses efforts visant à améliorer l’accès au logement des ménages à revenus faibles et intermédiaires, a précisé Linda Munyengeterwa, directrice du département Conseil en transactions PPP et financement des entreprises d’IFC. Ce projet permettra également d’aider à alléger la pression de l’urbanisation sur le littoral abidjanais. Il servira de modèle en matière d’innovation et de mobilisation du secteur privé pour d’autres centres urbains côtiers confrontés à des problématiques similaires dans le secteur du logement. »

Le projet fera partie du Programme présidentiel de Construction de Logements sociaux et économiques (PPCLSE), que le gouvernement ivoirien a lancé en 2012 et remanié en 2022. Il s’appuiera sur d’autres initiatives gouvernementales récemment menées, telles que la création de l’Agence nationale de l’habitat, mise en place en vue de faciliter l’accès à des logements abordables dans le pays. Le PPCLSE a pour ambition de faire sortir de terre 150 000 logements à l’horizon 2025.


La mise en œuvre réussie de ce PPP devrait créer un solide précédent pour la mise en œuvre de modèles similaires en Côte d’Ivoire et dans l’ensemble de la région, afin de répondre à un déficit de logements considérable et en constante augmentation, qui s’élève aujourd’hui à plus de 50 millions de logements à travers le continent.


À propos d’IFC


La Société financière internationale (IFC) — membre du Groupe Banque mondiale — est la plus grande institution mondiale de développement axée sur le secteur privé dans les pays émergents. Nous travaillons dans plus de 100 pays, utilisant notre capital, notre expertise et notre influence pour créer des marchés et des opportunités dans les pays en développement. Au cours de l’exercice 2022, IFC a engagé un montant record de 32,8 milliards de dollars auprès d’entreprises privées et d’institutions financières dans les pays en développement, tirant parti du pouvoir du secteur privé pour mettre fin à l’extrême pauvreté et stimuler la prospérité partagée alors que les économies sont aux prises avec les effets des crises mondiales aggravantes.



publicité

FIL INFO

21 juin 2024

Classement FIFA : Le Cameroun gagne deux points et devient 49e au niveau mondial

21 juin 2024

42e fête de la musique : La Côte d’Ivoire offre une plateforme pour le soutien des talents émergents

21 juin 2024

Des températures au-dessus de la normale prédites aux États-Unis cet été

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité