publicité

Economie

La Côte d'Ivoire et la Banque mondiale signent deux nouveaux programmes de 600 millions de dollars

Publié le :

En marge des réunions de printemps du Fonds monétaire international (Fmi) et de la Banque mondiale qui se tiennent à Washington DC, aux Etats Unis, depuis le lundi 10 avril 2023, la délégation ivoirienne multiplie les rendez-vous. Le dernier a eu lieu dans la matinée du mercredi 12 avril 2023 avec Coralie Gevers, la directrice des opérations de la Banque mondiale auprès de la Côte d’Ivoire et Ousmane Diagana, vice président de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Avec Adama Coulibaly, ministre de l’économie et des finances de la Côte d’Ivoire et sa délégation, les deux décideurs de la Banque banque mondiale ont parlé de l’état de santé de l’économie ivoirienne mais aussi de financement de projets.


« Cette réunion a permis aussi de signer deux programmes. Un premier pour un montant de 300 millions de dollars qui vient soutenir le développement des villes secondaires en particulier dans le Nord de la Côte d’Ivoire. Et un autre de 300 millions de dollars qui vient renforcer la connectivité routière et qui va financer la réhabilitation de nombreuses routes et pistes en grande partie dans le Nord de la Côte d’Ivoire », a annoncé Coralie Gevers. Elle a salué la bonne santé de l’économie ivoirienne, en dépit du contexte mondial fragilisé par la pandémie du Covid 19 et la guerre en Ukraine.


En sortant de cette séance de travail, Ousmane Daigna s’est félicité de la qualité du partenaire entre son institution et la Côte d'Ivoire. « Nous venons d’avoir une rencontre très riche qui nous a donné l’occasion de faire un large tour d’horizon de notre partenariat avec la Côte d’Ivoire. Un partenariat riche d’un portefeuille de plus de trois milliards de dollars et qui va certainement être élargi », a-t-il expliqué.

Face aux enjeux régionaux et mondiaux, les participants à la réunion ont convenu d’ajuster leur action. « Nous avons aussi saisi l’occasion de discuter de l’impact des crises multiples, les effets de la COVID 19, les effets liés aux changements climatiques mais égalemnt l’impact de la crise ukrainienne sur les populations. Dans ce contexte, il y a la nécessité pour nous tous de mobiliser davantage nos ressources pour financer des programmes pour permettre à l’économie de reprendre de manière forte. La Côte d’Ivoire est la locomotive de l’Uemoa, l’ensemble de l’Uemoa va bien. D’où la nécessité pour nous d’investir davantage», a indiqué Ousmane Diagana.


Lawrence Pabeau





publicité

FIL INFO

23 juin 2024

Émeutes de la soif au Maghreb: des mesures d’urgence annoncées

23 juin 2024

Nomination de Kouadio Konan Bertin comme nouvel ambassadeur au Gabon : Le Conseil des ministres gabonais marque son accord préalable

23 juin 2024

La Cour des comptes inflige une amende de 20 millions de FC à la comptable publique principale des recettes de Kinshasa pour faute de gestion

23 juin 2024

Goïta accuse Paris d’avoir imprimé de faux billets de francs CFA pour nuire à l’économie du Mali

23 juin 2024

Trump exhorte les chrétiens évangéliques à voter pour lui



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité