publicité

Politique

Migrations

Publié le :

La question des migrants est en passe de devenir le problème numéro un en Europe et aux Etats Unis. Des deux côtés de l’Atlantique, le sentiment d’être envahi par des gueux et des barbares est en train de se développer à grande vitesse. En Europe, il s’agit essentiellement des Noirs Africains et des Arabes, qu’ils viennent d’Afrique du nord ou du Moyen-Orient, en dehors de ceux qui viennent des pétromonarchies du Golfe et aussi des Afghans. Pour les Etats Unis, il s’agit des Latinos qui affluent de tous les pays situés au sud du Mexique, et des Haïtiens. On entend de plus en plus parler d’invasion, de « grand remplacement », et certaines chaînes de télévision européennes se sont spécialisées dans la dénonciation des « envahisseurs ». On oublie un peu facilement que ce sont les ancêtres de ceux se plaignent aujourd’hui qui, pour fuir la misère, la répression et l’intolérance dans leurs pays, avaient envahi les terres des autres peuples, les avaient parfois exterminés, et toujours soumis, pour procéder au grand remplacement. Ce fut le cas notamment en Amérique, en Océanie et en Afrique du sud. La particularité de tous ces migrants d’aujourd’hui, c’est-à-dire ces personnes qui veulent quitter leurs pays pour aller vivre ailleurs, est qu’ils fuient la misère et la guerre, l’une entraînant généralement l’autre.

Les pays convoités par les migrants, très riches, disent qu’ils ne peuvent pas accueillir toute la misère du monde. Ils n’ont pas totalement tort. Mais seulement, ce qu’ils oublient, c’est que la plupart du temps, la misère du monde est créée par eux. Ainsi par exemple, la France est en train d’adopter un projet de loi qui facilitera la venue des professionnels de la santé d’Afrique en France. Et cela a suscité la réaction de plusieurs professeurs en médecine et défenseurs des droits de l’homme de France qui ont publié une tribune intitulée : « ne privons pas l’Afrique de ses médecins. » L’un des signataires de cette tribune, le professeur André Grimaldi, a déclaré à ce propos : « voilà des gens qui ont été formés par leurs pays et qu’on veut récupérer en France parce qu’on manque de médecins, sans se poser la question : et leurs malades dans leurs pays, qui va les soigner ? » Très bonne question. Ce que de nombreux Français ne réalisent pas, c’est que ces malades sont justement ceux qui tentent d’aborder les rivages français et que certaines autorités de ce pays ne veulent pas voir. Eh oui, nous avons dit que ces personnes qui veulent aller vivre en Europe fuient la misère et la guerre. La misère, c’est, ne pas avoir de quoi manger, dormir dans des cases ou des gourbis insalubres, ne pas avoir d’électricité, d’eau potable, de médecins ou de professionnels de la santé pour se soigner, ne pas avoir de quoi s’instruire pour prendre sa vie en main, vivre en permanence sous la menace d’être égorgé par des djihadistes. C’est tout cela que charrient ces hommes, ces femmes, ces enfants, qui tentent, au péril de leur vie, de rallier les côtes des pays occidentaux. Et les Occidentaux ne comprennent pas ce que ces gens-là viennent chercher chez eux. Le Syrien, l’Afghan, le Malien, le Burkinabé, l’Ukrainien, le Nigérien, le Camerounais, viennent y chercher la paix. Et, amis Occidentaux, avouez que vous avez souvent contribué à lui ôter cette paix. Ils savent tous désormais en Afrique, que ce sont les ressources de leurs sous-sols qui font votre richesse. Le Nigérien qui sait que c’est son uranium qui éclaire vos rues et vos maisons veut aller en profiter aussi. Chez vous. Puisque cela lui est impossible dans son propre pays. Et les malades d’Afrique qui n’ont pas envie de mourir veulent aller là où se trouvent leurs médecins et infirmiers.

Les Américains non plus ne comprennent pas pourquoi tous les habitants des pays au sud du Mexique veulent venir chez eux ? Eh bien, c’est parce que tout ce monde sait que les richesses de leurs pays se trouvent aux Etats Unis. Qui fait depuis des siècles la pluie et le beau temps dans cette partie du monde ? Qui exploite à son seul profit les ressources de ces pays ? Ce sont les Etats Unis.

En clair, tant que les termes des échanges seront aussi inégaux, tant que les ressources du sud, aussi bien humaines que minières ou agricoles, seront exploitées uniquement au profit du nord, les hommes et les femmes du sud tenteront toujours, au péril de leurs vies, là où elles se trouvent.

Venance Konan







publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité