publicité

Societe

Protection de l’enfance. Les Etats Unis, désormais partenaire de la Côte d’Ivoire

Publié le :

La Côte d’Ivoire et les Etats Unis d’Amérique ont signé le mercredi 7 décembre, une convention de partenariat pour la protection de l’enfance, au cabinet de la Première Dame Mme Dominique Ouattara. La Côte d’Ivoire est le septième pays au monde à bénéficier de ce partenariat avec le gouvernement américain.

. « L’évènement qui nous réunit aujourd’hui, revêt une importance capitale. Puisqu’il contribuera à la préservation du bien-être de nos enfants. En effet, la signature de cette convention de partenariat pour la protection de l’enfance entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire, s’inscrit dans la continuité des actions de notre pays, en matière de protection de l’enfance. Ce pacte constitue donc, une suite logique à notre engagement commun, pour le respect des droits humains, plus particulièrement ceux de l’enfant. Et je me réjouis qu’après la mission menée en Côte d’Ivoire en juin 2022, par le Département d’Etat américain, la Côte d’Ivoire a été sélectionnée pour bénéficier du programme de partenariat pour le Pacte de Protection de l’Enfance », a déclaré Dominique Ouattara.

En effet, ce partenariat qui a une durée de cinq ans, est un programme d’aide du gouvernement américain, pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars, soit environ 5 milliards de FCFA, pour la lutte contre la traite des enfants. L’objectif est de renforcer les capacités des structures gouvernementales de la Côte d’Ivoire, des organisations de la société civile et des organisations internationales publiques, dans la lutte contre la traite des enfants. Ainsi, la Côte d’Ivoire pourra répondre efficacement aux besoins des enfants victimes de la traite, ainsi que des enfants vulnérables ou exposés aux risques de la traite, et éliminer le phénomène dans le pays,

Les acteurs gouvernementaux ne recevront pas directement les financements qui seront plutôt mis à la disposition d’organisations non gouvernementales nationales et internationales. Et d’agences spécialisées du Système des Nations Unies, sélectionnées par appel à candidature, pour la mise en œuvre des activités du plan d’action dudit partenariat.

 Pour Mme Ouattara, ce programme épouse d’une part la vision de la Côte d’Ivoire en matière de protection de l’enfance. Et d’autre part, il permettra d’intensifier l’engagement du pays dans le domaine de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants. C’est pourquoi, elle salue la signature de cette convention et le renforcement du partenariat de la Côte d’Ivoire avec les Etats-Unis. « Je suis persuadée que malgré la complexité de la tâche, la conjugaison de nos efforts permettra d’obtenir des résultats tangibles, au bénéfice de la protection de nos enfants », a-t-elle déclaré. Et ce, tout en appelant les différentes parties engagées dans la lutte contre ce phénomène à une synergie d’action.

Mme Joann Lockard, Chargée d’Affaires par intérim, au nom du gouvernement américain, a félicité la Côte d’Ivoire pour le progrès réalisé dans le domaine de la lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants. « Aujourd’hui, nous lançons ce nouveau partenariat pour soutenir les actions déjà mises en place par le gouvernement ivoirien, alors qu’il travaille de concert avec les acteurs et les organisations de la société civile au niveau national de manière durable et coordonnée. En vue, de lutter contre l’exploitation sexuelle et le travail forcé des enfants », a-t-elle confié.

Il faut noter qu’à cette sympathique cérémonie, étaient présents, Adama Kamara, ministre de l’emploi et de la protection sociale, président du comité interministériel de lutte contre la traite, l’exploitation et le travail des enfants(Cim) ; de même que Mme Nasseneba Touré, ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant et vice-présidente du Cim, ainsi que Myss Belmonde Dogo, ministre de la solidarité et de la Lutte, contre la pauvreté et secrétaire exécutive du comité national de lutte contre la traite des personnes et bien d’autres personnalités.

Diomandé Karamoko






publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité