publicité

Economie

Le vrai bilan de Ado pour l’Uemoa: il l'a promis… il l'a fait!

Publié le :

Le 23ème sommet de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’est ouvert à Abidjan le 5 décembre dernier. Dans son discours d’ouverture, le Président de la République de Côte d’Ivoire a fait le point sur les évènements importants de la vie de l’union économique et monétaire ouest africaine(Uemoa) depuis le précédent sommet. Ce point a notamment porté sur la situation économique et sécuritaire de l’union ainsi que son intégration.

Le président a rappelé dans un premier temps que cette rencontre des chefs d’Etats et de gouvernements de l’Uemoa a lieu dans un contexte marqué par les conséquences liées à la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Lesquelles se traduisent par des difficultés d’approvisionnement et la flambée des prix des denrées alimentaires et énergétiques. Alors que les économies de l’union se relevaient des effets de la Covid-19. Les gouvernements ont donc mis en œuvre des mesures, afin de faire face à cette crise Russo-Ukrainienne, permettant ainsi aux Etats d’être résilients sur le plan économique. Ainsi, le taux de croissance a légèrement fléchi selon le Président Alassane Ouattara. Et ce taux est attendu à 5,7% en 2022 après un taux de 6,1% en 2021. Quant au taux d’inflation, il devrait passer de 3,6% en 2021 à 7,5% en 2022 dans l’espace Uemoa, contre plus de 10% en Europe et plus de 20%, dans plusieurs pays africains.

Pour le Président de la République, les perspectives économiques pour 2023 sont favorables avec un taux de croissance estimé à 7,3%.

Sur le plan sécuritaire, le chef de l’Etat ivoirien a déploré la multiplication des attaques terroristes dans les pays de l’Uemoa, endeuillant ainsi de nombreuses familles. Une situation préoccupante, malgré les énormes investissements en matière de défense et de sécurité pour y faire face, au détriment des secteurs aussi importants tels que la santé et l’éducation. Le Président a présenté ses condoléances et exprimé sa solidarité à l’endroit de toutes les victimes du terrorisme dans le monde.

S’agissant du processus d’intégration, il a noté des progrès significatifs dans la mise en œuvre des reformes communautaires. Le Président de la République a mis un accent particulier, sur la préservation de la paix et de la stabilité dans l’espace Uemoa. Rappelons que le précédent sommet de l’uemoa a eu lieu le 25 mars 2021.

Diomandé Karamoko





publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité