publicité

Societe

Côte d’Ivoire. Violences faites aux femmes : Les victimes invitées à sortir du mutisme et à refuser les compromis

Publié le :

« Tous, solidaires pour mettre fin aux violences à l’égard des femmes et des filles ». C’est le thème choisi pour la 32ème édition des 16 jours d’activisme, contre les violences à l’égard des femmes dont le lancement officiel a eu lieu le 25 novembre dernier à Daloa, dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Nassénéba Touré, ministre de la Femme de la Famille et de l’Enfant a appelé à la conscience individuelle et collective, pour une forte mobilisation contre les violences à l’égard des femmes et des filles, afin de les réduire voire les éradiquer.

La manifestation a commencé par une marche, avec en tête de fil la ministre Nassénéba Touré, la représentante résidente Onu-femmes en Côte d'Ivoire Antonia Ngabala Sodonon, les autorités administratives et de nombreuses femmes et jeunes filles. Pour la ministre, chacun doit jouer sa partition avec conscience et rigueur dans le respect des principes directeurs et des principes d’éthiques, dans ce combat contre les violences basées sur le genre(Vbg). Prônant la « tolérance zéro » contre les auteurs de violence, elle a demandé aux victimes de sortir du mutisme et de refuser tout compromis à travers les règlements à l’amiable. Afin de mettre fin à ce fléau qui fait de nombreuses victimes dans le pays, particulièrement à Daloa. D’où le choix de cette ville pour le lancement officiel des 16 jours de campagne, contre les violences faites aux femmes.

En effet, a indiqué la ministre, 5 114 cas de violence ont été déjà rapportés pour la période des trois premiers trimestres de l’année. Il s’agit de 766 cas de viols, 185 cas d’agressions sexuelles, 5 cas de mutilations génitales, 1179 cas d’agressions physiques, 132 cas de mariages forcés, et 1935 cas de dénis de ressources. La représentante résidente Onu-femmes Côte d’Ivoire a réitéré l'engagement du système des Nations unies, à soutenir le gouvernement ivoirien et la société civile active, pour parvenir à mettre fin d'ici 2030, à toutes violences à l'égard des femmes et des jeunes filles.

Initiative onusienne, les 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre, sont une campagne internationale annuelle onusienne, qui débute chaque 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Diomandé Karamoko





publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité