publicité

Economie

Sommet des dirigeants Etats-Unis-Afrique : Renforcer les relations en vue de relever les défis communs

Publié le :

Le Sous-secrétaire d’État adjoint du Bureau des Affaires africaines du département d’État des États-Unis, Robert Scott et l’Assistante spéciale du Président et conseiller principal du Conseil de Sécurité nationale pour le Sommet des dirigeants États-Unis-Afrique, Dana Banks ont animé une conférence de presse virtuelle pour discuter du programme du prochain Sommet des dirigeants États-Unis-Afrique, qui aura lieu du 13 au 15 décembre prochain à Washington, visant à renforcer les relations États-Unis-Afrique et ont souligné l’engagement des États-Unis envers le continent.

Ils seront 49 chefs d’État africains et le chef de l’UA présents à Washington pour un sommet de trois jours et qui a pour objectif de voir comment les États-Unis et les pays africains peuvent renforcer leurs partenariats pour faire avancer leurs priorités communes. Le premier jour de ce sommet verra l’organisation d’une série de forums : un forum des jeunes leaders africains et de la diaspora, un forum de la société civile, un forum sur la paix, la sécurité et la gouvernance. Il y aura des discussions sur le climat ainsi que sur la santé.

La deuxième journée est consacrée au Forum des affaires États-Unis-Afrique, et une journée complète d’opportunités pour les entreprises africaines et américaines de se réunir et de rencontrer des délégations du continent. Et le troisième jour est le jour des dirigeants, évidemment, avec le Président Biden et les chefs de délégation, chefs d’État du continent impliqués. Selon, Mme Banks, le sommet reflète la stratégie américaine envers l’Afrique subsaharienne, qui, dit-il, met l’accent sur l’importance cruciale de la région pour relever les défis déterminants de cette époque. “Nous nous attendons à ce que certains des résultats soient un reflet approfondi et élargi de notre partenariat à long terme entre les États-Unis et l’Afrique pendant que nous faisons progresser nos priorités communes. Nous visons à amplifier les voix africaines pour relever en collaboration les défis déterminants de cette époque”, dit-il.

A l’entendre, le Président Biden estime que la collaboration des États-Unis avec les dirigeants africains ainsi qu’avec la société civile, les entreprises, la diaspora, les femmes et les jeunes dirigeants est essentielle pour relever ces défis communs tout en saisissant les opportunités, notamment l’augmentation de la production alimentaire durable, renforcer les systèmes de santé et lutter contre la pandémie de Covid-19 pendant que nous nous préparons aux futures pandémies, répondre à l’aggravation de la crise climatique, bâtir une économie mondiale forte et inclusive tout en fournissant une aide humanitaire vitale, et le renforcement des normes démocratiques mondiales, des institutions et de l’état de droit.

Pour sa part, M. Scott dira que l’idée du forum sur la paix, la sécurité et la gouvernance, est à nouveau d’examiner les liens entre les institutions démocratiques et la gouvernance et leur impact sur la paix et la prospérité à long terme. Pour lui, l’un des grands résultats va être cette énergie incroyable qui découle de milliers de réunions individuelles, qu’il s’agisse d’une réunion d’affaires avec un ministre du Commerce ou un investisseur, le cinéma ou la musique venir ensemble.

Ibrahima Ndiaye




publicité

FIL INFO

2 février 2023

Armée ivoirienne: Un recrutement de sous-officiers et militaires du rang spécialistes ouvert

2 février 2023

Cameroun - Les Prix des carburants revus à la hausse, tout comme les salaires des agents publics.

2 février 2023

Côte d'Ivoire.Ce mercredi 1er février 2023, 3 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 1,1% de cas positifs, 2 guéris et 0 décès.

2 février 2023

En Californie, des policiers tuent un Afro-Américain amputé des deux jambes

2 février 2023

Russie, Chine : l’OTAN appelle à une union contre l’autoritarisme



Fanico

ABSLOW 21 janvier 2023
Lettre ouverte aux femmes de mon pays
Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes

publicité