publicité

Politique

Mali : la France suspend son aide publique au développement

Publié le :

La France a invoqué la présence au Mali des « membres du groupe paramilitaire russe Wagner » pour suspendre son aide publique au développement. Ce que dément Bamako qui parle « d’instructeurs russes ».

Après le retrait de la force Barkhane en août, Paris vient de suspendre son aide publique au développement (APD) au Mali. Le ministère français des Affaires étrangères a allégué les relations entre le « groupe para militaire russe Wagner » et Bamako pour suspendre l’APD, selon une information rapportée le jeudi par plusieurs médias. Ce que démentent les autorités maliennes qui parlent de partenariat entre l’Etat du Mali et celui de la Fédération de la Russie.

Paris maintient tout de même son « aide humanitaire » et quelques soutiens à « des organisations de la société civile maliennes ». Prise il y a deux ou trois semaines, la décision n’a pas fait de communication officielle de la part de Paris, selon plusieurs médias citant une source diplomatique française. Les autorités maliennes, selon nos informations, n’ont pas encore réagi à la nouvelle.

Cette suspension est tout de même un nouveau coup de canif dans les relations tumultueuses entre la France et le Mali, depuis le coup d’Etat survenu dans notre pays en août 2020. Elle intervient au lendemain de l’annonce par plusieurs pays, dont la Côte d’Ivoire et le Royaume-Uni, du retrait de leurs troupes de la Minusma, la mission onusienne au Mali.

La France a octroyé à 310 milliards Fcfa au Mali

La décision de Paris est toutefois dénoncée par plusieurs organisations et ONG françaises qui dans une lettre demandent au président français, Emmanuel Macron, de revenir sur sa décision. Car selon elles, « la suspension de l’APD allouée à Paris va entraîner l’arrêt de l’activité essentielle voire vitale menée au profit de populations en grande difficulté », rapportent plusieurs médias dont l’AFP.

Au total, près de 70 projets de développement en cours ou prévus au Mali, ces prochaines années, pourraient être stoppés en cas d’application de la mesure, selon le journal Le Monde. Depuis 2012, la France a accordé 10 milliards de FCFA (15 millions d’euros) au Mali en guise de soutien à l’aide humanitaire, selon l’Ambassade de France au Mali. De 2013 à 2017, le montant des octrois de la France au Mali, au travers de l’Agence française de développement, s’est élevé à 310 milliards FCFA (473 millions d’euros), indique la même source.

Selon les agences de l’ONU, le Mali connaît une situation humanitaire très préoccupante. Elles estiment en 2022 plus 7,5 millions de personnes dans le pays qui ont besoin d’assistance humanitaire.

Abdrahamane SISSOKO




publicité

FIL INFO

8 décembre 2022

Pérou : le Parlement vote la destitution du président Castillo pour «incapacité morale»

8 décembre 2022

La MONUSCO confirme que les rebelles du M23 ont tué environ 131 civils à Kishishe

8 décembre 2022

Primes du Mondial 2022 : jusqu’à 115 millions pour chaque Lion, 230 millions pour Aliou Cissé

8 décembre 2022

Côte d'Ivoire .Ce mercredi 7 décembre 2022, 1 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 0,3 % de cas positifs, 0 guéris et 0 décès.

8 décembre 2022

Terrorisme: les forces de défense ont fait des dégâts massifs dans les rangs de l’ennemi selon Talon



Fanico

Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes
Facoh Donki Diarra 17 septembre 2022
Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition

publicité