publicité

Ça s’est passé un… 24 septembre

Publié le :

Le 24 septembre 1715 mourait l'ecclésiastique français dom Pérignon, qui est aujourd'hui traditionnellement considéré comme l'inventeur du champagne.


Né Pierre Pérignon fin 1638 ou début 1639, il grandit dans une famille aisée qui possédait notamment des vignes dans la province de Champagne et en peut-être profiter pour acquérir une expérience dans la production de vin. Élevé par les Jésuites, il s'orienta vers une carrière religieuse et entra ainsi dans les ordres au sein de la congrégation bénédictine de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe qui fut fondé par le moine Didier de La Cour (1550-1623) en 1806 et qui compta jusqu'à une vingtaine d'abbayes à travers la région. Il fit ses débuts monastiques à l'abbaye Saint-Vanne de Verdun en 1656, avant de finalement rejoindre l'abbaye Saint-Pierre d'Hautvilliers en 1668 où il fut moine durant près de cinquante, jusqu'à sa mort en 1715 à l'âge de 76 ans.


Cellérier de l'abbaye Saint-Pierre d'Hautvilliers, Don Pérignon était ainsi chargé de l'approvisionnement en denrées alimentaires et de superviser tout ce qui touchait à la nourriture et aux boissons, dont le vin. Cette abbaye, fondée en 650, était surtout connue pour sa production viticole qui participait à ce commerce florissant dans cette région traditionaliste, mais elle se trouvait dans une situation difficile au milieu du XVIIe siècle avec un domaine délaissé et en mauvais état. C'est dans ce contexte qu'il chercha à améliorer le vin, source de prestige, en effectuant des mélanges de différents vignobles locaux afin d’obtenir des boissons de meilleure qualité. Il supervisa également les vendanges en goûtant personnellement les raisins afin d’effectuer la sélection. Sa démarche fut couronnée de succès et la production locale acquit rapidement une nouvelle renommée.


D’après la légende, il aurait souhaité améliorer les bouchons des bouteilles en utilisant de la cire d’abeille, mais le sucre qu’elle contenait provoquait alors une nouvelle fermentation du vin et les faisait exploser. La découverte de cette « fermentation en bouteille », ou prise de mousse, reste néanmoins difficile à attribuer avec certitude et garde, comme pour le reste, une part de légende. Dom Pérignon se serait donc opposé à cette méthode, jusqu’à un voyage dans l’Aude lors duquel il aurait découvert leur procédé pour faire du vin pétillant qui était alors à la mode à la cour. Il aurait ensuite appliqué sa découverte sur la production de son abbaye de Champagne et aurait ainsi créé les premiers champagnes.


Cependant, ce processus restait mal maîtrisé et cette boisson se développa surtout durant les années suivantes. Dom Pérignon n’y joua, au final, qu’un rôle parmi d’autres qui fut exagéré par l'un de ses successeurs et, s'il fut officiellement reconnu comme l’inventeur du champagne en 1877, plusieurs historiens remettent aujourd’hui en question son importance. Sa contribution est néanmoins prise en compte et rappelée.



publicité

FIL INFO

8 décembre 2022

Pérou : le Parlement vote la destitution du président Castillo pour «incapacité morale»

8 décembre 2022

La MONUSCO confirme que les rebelles du M23 ont tué environ 131 civils à Kishishe

8 décembre 2022

Primes du Mondial 2022 : jusqu’à 115 millions pour chaque Lion, 230 millions pour Aliou Cissé

8 décembre 2022

Côte d'Ivoire .Ce mercredi 7 décembre 2022, 1 nouveaux cas de Covid-19 sur 280 échantillons prélevés soit 0,3 % de cas positifs, 0 guéris et 0 décès.

8 décembre 2022

Terrorisme: les forces de défense ont fait des dégâts massifs dans les rangs de l’ennemi selon Talon



Fanico

Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes
Facoh Donki Diarra 17 septembre 2022
Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition

publicité