publicité

Kibarou

Faut-il craindre une nouvelle augmentation des prix ?

Publié le :

Les fonctionnaires et agents de l’Etat en Côte d’Ivoire, sont heureux, de savoir que dès la fin de ce mois, ils obtiendront sur leurs salaires des changements notables. Grâce notamment à l’augmentation de leurs primes de transport, indemnités de logement, ainsi que des allocations familiales. De plus, à partir de janvier prochain, une prime exceptionnelle sera versée à chacun. Une amélioration du traitement salarial appréciée ici et là par les différentes catégories de bénéficiaires. Lesquels y voient de nouvelles possibilités financières, ainsi offertes à leurs portefeuilles. Réaction d’autant plus logique que, la cherté de la vie chaque jour un peu plus prenante, donne plutôt l’impression de vouloir perdurer. Entretenue qu’elle est, par la récurrente raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine. Facteur explicatif, devenu un générique, que même ceux des commerçants qui ne savent ou ne comprennent rien de cette guerre, vous lancent à la figure. Avec une banalité par moments révoltante, pour justifier la moindre majoration de coût qu’ils auront opérée sur leurs marchandises.

Aussi n’est-il pas exagéré de craindre d’éventuelles augmentations des prix, que susciterait cette amélioration salariale, ainsi qu’il nous a souvent été donné de le constater, en pareils cas par le passé. Des augmentations qui pourraient surtout toucher les produits ne figurant pas sur la liste de ceux dont les prix restent plafonnés. Voilà donc une éventualité qui invite le comité de lutte contre la vie chère, à redoubler de vigilance, au cours des jours et semaines à venir. Pour contrer toutes les velléités de surenchères sauvages, auxquelles des commerçants n’hésiteront certainement pas à s’adonner. Surtout dans les bas quartiers où, bien souvent les populations ne maitrisent malheureusement pas, les mécanismes de vérification des faux justificatifs qui leur sont avancés par les commerçants véreux. Tout comme ils ignorent tout, de la possibilité qui existe de les dénoncer ainsi que les dispositions à prendre pour le faire.

Si l’on ne parvenait pas empêcher cette autre probable augmentation, cela équivaudrait à se retrouver dans un cercle vicieux. Ce qui annihilerait ces louables efforts déployés, en vue d’améliorer les revenus des fonctionnaires, afin qu’ils puissent ainsi faire face, à cette pernicieuse cherté de la vie. Eux, dont faut-il le rappeler, dépendent justement, des milliers de ménages de diverses tailles et aux besoins multiples.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

25 septembre 2022

Côte d'Ivoire.Ce samedi 24 septembre 2022, 6 nouveaux cas de Covid-19 sur 434 échantillons prélevés soit 1,4 % de cas positifs, 19 guéris et 0 décès.

25 septembre 2022

Cartes bancaires russes Mir – Les banques Turques sous la menace de sanctions américaines

25 septembre 2022

Russie : Poutine signe une loi qui punit les militaires déserteurs

25 septembre 2022

Accusé d'être climatosceptique, le patron de la Banque mondiale poussé vers la sortie

25 septembre 2022

Madagascar.Visa gratuit pour les touristes qui séjournent moins de 15 jours



Fanico

Facoh Donki Diarra 17 septembre 2022
Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition
Serge Bile 15 septembre 2022
Longue vie à toi Johnatan Morrison et « langue » vie aussi
Mahoua S.Bakayoko 19 août 2022
Des faiseuses d’hommes , ça toujours existé!
Thomas Makaya 28 juillet 2022
Nouvelles télés : Veiller au choix des intervenants

publicité