publicité

Kibarou

La Côte d’Ivoire savoure les bienfaits de la paix retrouvée

Publié le :

Voilà 62 ans que la Côte d’Ivoire jouit de la pleine liberté de disposer d’elle-même. 62ans qu’elle se construit, se transforme en une nation. Qu’elle forme un creuset multiculturel, une société d’hommes et de femmes, qui quotidiennement s’emploient à vivre ensemble. Epousant et partageant les mêmes valeurs sociétales. Le faisant, la Côte ‘Ivoire à l’instar de toutes les autres nations écrit donc son histoire. Et cela fait six décennies que dans tous les recoins de son territoire, cette œuvre est menée, sans relâche avec ses moments de bonheur, de malheur, ses forces et faiblesses. Tant il est vrai que bâtir une société prospère, est une œuvre perpétuelle qui, en 62 ans d’exercice confère sagesse et expérience. Un acquis dont la Côte d’Ivoire peut à ce jour se prévaloir dignement. Et surtout, dont elle doit pouvoir tirer des enseignements, des leçons aux dimensions multiples. Que lui imposent notamment, ces sombres moments de son histoire vécus au cours de ces dix dernières années.

Aussi, est-il bienséant d’affirmer que le vœu ardent de chaque Ivoirien, devrait bien être celui de ne plus revivre ce douloureux passé récent. Qui aura été fait, d’assassinats, de criminalité, de tueries collectives, de bestialité innommable. Autant d’ignominies et de sauvageries, de bêtises humaines, aux séquelles encore vivaces dans les cœurs et les esprits. Et qui viennent constamment raviver la mémoire collective nationale, lorsqu’un malheureux évènement de quelle que nature que ce soit, se produit à l’échelon national. Et que tous les Ivoiriens déplorent, voire condamnent à l’union. Non sans soutenir en appui que la Côte d’Ivoire n’a que trop souffert ces dernières années, de tant de faits malheureux. Et que ce faisant, plus rien ne devait venir perturber la quiétude, la paix retrouvée. La paix, une valeur sociétale, dont chaque habitant de ce pays, plus que jamais sait mesurer l’importance, mais surtout l’indispensable utilité. Tout comme les innombrables possibilités et multitudes opportunités de plein épanouissement de soi, comme des autres, que la paix recèle à profusion

La célébration toute en couleurs de ce 62e anniversaire, n’aura évidemment été possible que dans le contexte de cette paix retrouvée. De même que la reconstruction économique en cours depuis 2012, qui s’affirme chaque jour un peu plus. Et dont tous les Ivoiriens, toutes convictions politiques ou religieuses confondues, s’enorgueillissent au quotidien. La paix ouvre grandement à chaque habitant de ce pays, en toute confiance et sécurité, ce vaste champ de compétitions que représente la vie. Afin que, du mieux qu’il le peut, chacun y mène librement, l’œuvre d’épanouissement tous azimuts, qui lui sied. Ce 62e anniversaire de la libération du joug colonial, célébré au pied de la basilique, symbole de la foi profonde en Dieu, du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, dans la ville qui l’a vu naitre et qui abrite à jamais sa dépouille, est donc une grande invite. Celle de continuer à célébrer la paix. A la chérir, à se montrer vigilant, afin de percevoir de loin et de près, toutes éventuelles velléités en gestation, ou simple menace de sa perturbation, de sa dislocation. Puisse-t-il en être ainsi, dans les cœurs et les esprits. Aussi bien individuellement, à l’échelle familiale, que collectivement, au niveau national. Tant il vrai que, c’est bien dans l’esprit des hommes que tout concept de vie, donnant naissance aux différents types de comportements, donc de sociétés, prend naissance. Pour cela, l’on devra tout simplement renouer avec la culture de la paix. Tout en la préconisant en tout lieu et de tout temps.

Moussa Ben Touré




publicité

FIL INFO

25 septembre 2022

Côte d'Ivoire.Ce samedi 24 septembre 2022, 6 nouveaux cas de Covid-19 sur 434 échantillons prélevés soit 1,4 % de cas positifs, 19 guéris et 0 décès.

25 septembre 2022

Cartes bancaires russes Mir – Les banques Turques sous la menace de sanctions américaines

25 septembre 2022

Russie : Poutine signe une loi qui punit les militaires déserteurs

25 septembre 2022

Accusé d'être climatosceptique, le patron de la Banque mondiale poussé vers la sortie

25 septembre 2022

Madagascar.Visa gratuit pour les touristes qui séjournent moins de 15 jours



Fanico

Facoh Donki Diarra 17 septembre 2022
Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition
Serge Bile 15 septembre 2022
Longue vie à toi Johnatan Morrison et « langue » vie aussi
Mahoua S.Bakayoko 19 août 2022
Des faiseuses d’hommes , ça toujours existé!
Thomas Makaya 28 juillet 2022
Nouvelles télés : Veiller au choix des intervenants

publicité