publicité

Culture

Justin Stanislas s'en va. La Côte d'Ivoire perd ainsi l'une des voix les plus établies du monde musical national.

Publié le :

Justin Stanislas était sans aucun doute l'artiste ivoirien qui savait le mieux chanter, que dis-je, mettre la mort dans l'harmonie des mélodies envoûtantes pour rappeler, célébrer les êtres chers trop tôt partis et apaiser les coeurs. Gnian Yohou, Gnian Nato, Gazecagnon, Hommage à Ernesto Djédjé, Yoro, Nanon, Drebabline, Nada... Que de titres inoubliables, des compositions de haut vol, des succès alignés pendant plus de quarante ans de carrière. Des productions devenues des classiques de la musique moderne ivoirienne.


Justin Stanislas aura été un grand maître de la tristesse chantée. Ses textes livrés en Bété, sa langue d'origine, ou en français, impressionnent toujours et demeurent intemporels par leur justesse et leur pertinence.

Justin Stanislas était un vrai chanteur, un parolier d'exception, doté d'une verve riche d'images et de proverbes.


Durant sa longue et riche carrière, il a marqué par son lyrisme, son sens de la tendresse pour l'être aimé, son grand respect pour ses aînés, son attachement à la famille et à ses origines. Autant de dispositions humanistes renforcées par ses qualités de poète multi langues, la profondeur de sa voix, la douceur entraînante de ses envolées vocales de compositeur aguerri et inusable.


Que dire de ses fines orchestrations de guitare électrique, de piano et d'orgue aux variations polyphoniques chargées d'émotions inégalées?


Compositeur complet, Justin Stanislas l'était, faisant passer le mélomane du rythme traditionnel bété ou autres d'Afrique noire aux sonorités arabes et occidentales.


Sacré Justin Stanislas ! La Côte d'Ivoire perd assurément l'une des valeurs sûres de son univers musical. Un artiste ne meurt jamais, dit l'adage. Justin Stanislas laisse à la postérité une immense œuvre musicale qui inspirera inévitablement des générations actuelles et futures.

Vas en paix, grande valeur, sommité de la musique moderne ivoirienne et africaine. Tu as beaucoup semé et tu n'auras pas vécu en vain. Repose en Paix.


Boua Bi Semien Honoré




publicité

FIL INFO

21 juin 2024

Classement FIFA : Le Cameroun gagne deux points et devient 49e au niveau mondial

21 juin 2024

42e fête de la musique : La Côte d’Ivoire offre une plateforme pour le soutien des talents émergents

21 juin 2024

Des températures au-dessus de la normale prédites aux États-Unis cet été

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF

21 juin 2024

RDC : le Conseil de sécurité de l'ONU condamne les attaques perpétrées par le M23 et les ADF



Fanico

Wakili Alafé 7 juin 2024
L'Afrique, un enjeu géopolitique pour la Russie
Yao Noel 21 mai 2024
Voici un bref témoignage de Yao Noel sur Feu le Président Henri Konan Bédié
Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !

publicité