publicité

Culture

Koné Dossongui et Bruno Koné ensemble pour la valorisation du patrimoine culturel senoufo

Publié le :

La première édition du PORLAHLA Festival a été officiellement lancée ce samedi 14 mai 2022 à l’Hotel Printemps Katana de Kouto, en présence du ministre du Tourisme, Siandou Fofana, représentant du parrain le Ministre d’Etat, ministre de la Défense, Tene Brahima Ouattara, de Bruno Nabagné Koné et de nombreux cadres et ressortissants de la région de la Bagoué.


Tenu du 13 au 15 mai, ce rendez-vous de la promotion des cultures senoufo s’est donné pour mission principale, selon son initiateur, Dossongui Koné, homme d’affaires ivoirien, de « transmettre l’identité culturelle des peuples senoufo aux plus jeunes afin de perpétuer les traditions qui ont tendance à se dissoudre dans ce monde de plus en plus porté sur le numérique ».


Le PORLAHLA Festival a ainsi permis aux délégations venues « des plus de 70 villages et pays voisins (Mali, Burkina,)», d’exposer sur l’art, la gastronomie , la culture et le mysticisme Senoufo. Sans oublier le volet scientifique et didactique qui a été meublé par une série de conférences et de panels sur l’histoire des peuples senoufo et de leur évolution dans l’histoire générale de la Côte d’Ivoire.


Dossongui Koné s’est par ailleurs dit satisfait de l’esprit de solidarité qui a prévalu entre les cadres de la région avant en pendant l’organisation du festival. « Ils sont tous venus de façon spontanée prêter main forte à l’organisation de cette activité et sans jamais rien attendre en retour, et c’est ce que nous recherchons aussi, le renforcement de la solidarité entre les filles et les fils de la région », a-t-il affirmé, avant de révéler que ce « festival est le fruit de [sa]complicité avec le ministre Bruno Nabagné Koné ».

Ce dernier a pour sa part salué l’avènement de ce festival et félicité son créateur pour l’initiative. Pour Bruno Koné ce festival permet , « de nous replonger dans la réalité des valeurs que revêt le Poro pour le Senoufo, de se réapproprier ces valeurs, à un moment où notre monde semble manquer de repères ».

Quant au ministre du tourisme, Siandou Fofana, il a abondé dans le même sens que son collègue de la Construction, en indiquant que ce festival était aussi une aubaine pour le développement de l’industrie touristique dans la région de la Bagoué. Il a de ce fait,assuré les organisateurs de son soutien pour les prochaines éditions du Porlahla Festival.




publicité

FIL INFO

28 novembre 2022

Cameroun - Drame: Un éboulement de terrain fait plusieurs morts à Yaoundé

28 novembre 2022

Coupe du monde 2022 : Les Lions de l’Atlas battent les Diables rouges (2-0)

28 novembre 2022

Côte d'Ivoire. Ce dimanche 27 novembre 2022, 0 nouveaux cas de Covid-19 sur 356 échantillons prélevés soit 0 % de cas positifs, 1 guéris et 0 décès.

28 novembre 2022

Le Maroc veut acheter des missiles chinois en pleine tension avec Alger

28 novembre 2022

Chine : Les manifestations contre le "zéro Covid" s'étendent



Fanico

Dr.Issa Sangaré 17 novembre 2022
La nouvelle CNI (carte d’identité nationale)pose 3 problèmes
Ashanti NGORAN 28 octobre 2022
Le complexe de l'expatrié?
Yacouba DOUMBIA 22 octobre 2022
Le restaurant et les gbèlèdromes
Facoh Donki Diarra 17 septembre 2022
Les humeurs de Facoh : Les partis politiques et la transition

publicité