publicité

Economie

Côte d’Ivoire. Achat d’énergie : « Les prix seront très élevés au cours des 10 prochaines années »

Publié le :

Les coûts de l’énergie pourraient connaitre d’importantes augmentations aux cours des 10 prochaines années. C’est la conviction qui anime François Leveque, professeur d’Economie à l’Ecole des mines de Paris. Il l’a porté à la connaissance des participants à la formation qualifiante sur l’analyse des contrats d’achats d’énergie, organisée par l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (Anareci) et ses partenaires le mardi 16 mai 2022. « Il faut s’attendre de façon quasi certaine a des prix de l’énergie très élevés au cours des 10 prochaines années. Je veux parler du prix du gaz, celui du pétrole, ainsi que celui du charbon dans une moindre mesure », a déclaré l’enseignant par visio-conférence. Cette situation, de l’avis du Pr François Leveque, émane de l’instabilité géopolitique qui prévaut dans le secteur de l’énergie, du fait du conflit qui oppose l’Ukraine à la Russie. Cette situation va tout naturellement donner lieu à des révisions de contrats dans le secteur. Raison pour laquelle, le professeur d’Economie à l’Ecole des mines de Paris salue la tenue de la formation. Il attire également l’attention des formateurs pour qu’ils donnent des outils, qui vont permettre aux participants de maitriser tous les rouages relatifs aux cas de force majeure, telle que celui de la crise entre l’Ukraine et la Russie. Il est également question de mettre à la disposition des 30 participants, toutes les connaissances qui vont leur donner d’être en mesure de signer des contrats avec les prix les plus bas possibles. C’est d’ailleurs, dans cette vision que s’inscrivent les actions de l’Anaraeci. Selon Kpokpa Blé Alexis, membre du Conseil de régulation représentant le président, la formation pointue que les opérateurs du secteur de l’électricité vont recevoir, va leur permettre de veiller au grain. Afin que, les coûts soient adaptés. Le régulateur, en ce qui le concerne, donne son avis à l’Etat. Il revient à celui-ci d’analyser les coûts de facteurs de production, et de décider d’augmenter les prix de l’électricité ou de les faire abaisser. « L’Etat est très souvent intervenu en ce qui concerne notre secteur d’activités pour éviter que le consommateur ait à souffrir », reconnait Kpokpa Blé Alexis, pour aussi dire que l’Etat protègera toujours les intérêts des consommateurs.

La formation, qui s’achève le vendredi 20 mai, concerne 30 participants issus de 6 pays de l’Afrique francophones, y compris la Côte d’Ivoire.

Junior Jeremy







publicité

FIL INFO

25 juin 2022

UFOA B U17 : Les Etalons perdent en finale face aux Golden Eagles du Nigéria (1-2)

25 juin 2022

Mali: l’armée annonce avoir “neutralisé” plus de 60 jihadistes

25 juin 2022

Coopération : L’Arabie Saoudite fait don de 50 tonnes de dattes à la Côte d’Ivoire

25 juin 2022

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 24 juin 2022, 48 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 071 échantillons prélevés soit 4,5% de cas positifs, 49 guéris et 0 décès.

25 juin 2022

Sénégal : 25 morts dans des manifestations depuis 2010



Fanico

Danièle Boni-Claverie 11 mai 2022
Voua aviez dit « femmes toilettes » !
Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

publicité