publicité

Buzz du Net

Au Royaume-Uni, dire à un homme qu'il est chauve est du harcèlement sexuel, juge un tribunal

Publié le :

Un électricien anglais avait été traité de "chauve" par son supérieur hiérarchique. Les magistrats ont considéré que cette remarque relevait du harcèlement sexuel.

Qualifier un homme de "chauve" sur son lieu de travail relève du harcèlement sexuel, a jugé un tribunal du travail au Royaume-Uni, rapporte The Guardian. La juridiction a considéré qu'utiliser ce terme pour décrire une personne constituait une forme de discrimination. Commenter la calvitie d'un collègue équivaudrait à faire une remarque sur la taille de la poitrine d'une femme.

La décision a été rendue par un trio de magistrats qui ont déploré leur propre absence de cheveux. A l'origine de cette affaire, une plainte de Tony Finn, un électricien qui travaillait depuis près de 24 ans pour la British Bung Company.


Après son licenciement, l'ancien employé a porté plainte contre son employeur. Il a affirmé que lors d'une dispute, son superviseur l'avait traité de "connard chauve". Tony Finn a confié que le commentaire sur son physique l'avait davantage blessé que l'insulte en elle-même.

Une remarque "intrinsèquement liée au sexe"

"Il est difficile de ne pas considérer que le supérieur hiérarchique du plaignant a prononcé ces mots dans le but de porter atteinte à sa dignité et de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant pour lui", a conclu le jugement.

Les magistrats se sont demandés si cette remarque relevait du harcèlement sexuel. Pour s'en défendre, l'avocat de l'entreprise avait affirmé que les femmes pouvaient aussi être chauves.

"Cependant, comme les trois membres de ce tribunal peuvent en témoigner, la calvitie est beaucoup plus répandue chez les hommes que chez les femmes. Nous estimons donc qu'elle est intrinsèquement liée au sexe", a déclaré le tribunal.

Tony Finn sera indemnisé par son entreprise. Le montant de cette indemnisation n'a pas encore été déterminé.


En France, le harcèlement sexuel est défini comme "le fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste, qui portent atteinte à sa dignité en raison de leur caractère dégradant ou humiliant ou créent à son encontre une situation intimidante, hostile ou offensante", précise service-public.fr.


Pauline Dumonteil




publicité

FIL INFO

25 juin 2022

UFOA B U17 : Les Etalons perdent en finale face aux Golden Eagles du Nigéria (1-2)

25 juin 2022

Mali: l’armée annonce avoir “neutralisé” plus de 60 jihadistes

25 juin 2022

Coopération : L’Arabie Saoudite fait don de 50 tonnes de dattes à la Côte d’Ivoire

25 juin 2022

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 24 juin 2022, 48 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 071 échantillons prélevés soit 4,5% de cas positifs, 49 guéris et 0 décès.

25 juin 2022

Sénégal : 25 morts dans des manifestations depuis 2010



Fanico

Danièle Boni-Claverie 11 mai 2022
Voua aviez dit « femmes toilettes » !
Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

publicité