publicité

Societe

Côte d’Ivoire. Kader prend 12 mois de prison pour le vol de 45000 Fcfa

Publié le :

Douze mois de prison ferme et 200 000 francs d’amende, 5 ans de privation des droits et 3 ans d’interdiction de paraitre sur toute l’étendue du territoire ivoirien sauf dans sa région de naissance. C’est la décision qu’a prise le juge du tribunal des flagrants délits du Plateau, à l’encontre de Gbané Kader, 23 ans, sans emploi. Il répondait des faits de vol en réunion avec violence portant sur 45000 francs.

A l’enquête préliminaire, vous avez dit que vous ne reconnaissez pas les faits. Et que vous étiez avec votre petite amie au moment des faits. Aujourd’hui, que dite-vous ? a interrogé le juge. Kader a répondu qu’il ne reconnait toujours pas les faits de vol en réunion avec violence mis à sa charge. Et qu’il était en compagnie de sa petite amie. Pourtant les déclarations d’Aboula Kodjo la victime, tranchent avec cette version des faits. En effet, c’était la nuit du 24 décembre dernier, la veille de la fête de Noel. Pendant que certains sont à l’église pour prier le seigneur et d’autres dans les maquis pour faire la fête, Kodjo décide de faire un tour dans ces coins chauds, précisément au centre commercial de Marcory pour s’amuser. Ce qu’il oublie, est que c’est aussi pendant ces moments que sévissent les voleurs. Et il l’apprendra à ses dépends. Dans l’un des couloirs des maquis, il est surpris par un jeune homme plus costaud qui lui réclame son argent. Kodjo est surpris à tel enseigne qu’il ne sait quoi dire. Puisqu’il ne le connait pas. Il tente de se frayer un chemin. Mais le coup de poing qui lui vient au visage l’en empêche. Pire, deux autres inconnus s’ajoutent à son agresseur. Ils le rouent de coups. Deux gaillards qui faisaient certainement la sécurité dans l’un des maquis viennent à son secours. Mais les bandits l’avaient déjà dépouillé de ses 45000 francs qu’il avait pour la fête. On le conseil de porter plainte à la police. Ce qu’il fait. Les recherches de la police permettent d’interpeller seul Gbané Kader. Après son audition à la police, celui-ci est conduit devant le parquet du Plateau, pour vol en réunion avec violence portant sur 45000 francs. Il comparait plus tard à l’audience des flagrants délits pour réponde de ses actes. A la barre, Kader nie les faits de vol. Il raconte que la nuit du 24 décembre, il était dans un maquis au centre commercial de Marcory. Et à un moment donné, sa petite camarade qui était sortie pour se soulager, s’est fait draguer par le plaignant. Ce qui ne lui a naturellement pas plus. Une dispute s’est engagée entre eux. Et c’est ce dernier qui lui a plutôt porté un coup. Le juge a voulu savoir la version de la petite camarade. Mais on constatera son absence à l’audience. L’affaire est renvoyée au 10 janvier pour que cette dernière comparaisse pour la manifestation de la vérité. Mais la petite camarade une fois de plus brille par son absence. Elle ne s’est jamais présentée ni à la police, ni à l’audience pour défendre son ami. Refuse-t-elle de le soutenir ? Ou a-t-elle peur de le suivre en prison ? Toujours est-il que son absence a permis à la procureure de ne pas croire aux arguments du prévenu. En conséquence, elle a demandé au juge de reconnaitre Gbané Kader coupable des faits mis à sa charge et de le condamner à 36 mois de prison ferme et 300 000 francs d’amende.

Après délibération, le juge a décidé de condamner le prévenu à 12 mois de prison ferme et 200 000 francs d’amende, 5 ans de privation de droits, 3 ans d’interdiction de comparaitre. A sa sortie de prison, le prévenu devra verser 45 000 francs au plaignant à titre de dommage et intérêt. Quant à ses complices, ils sont toujours dans la nature.

Diomandé Karamoko





publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité