publicité

Sport

Sylvain Gbohouo soupçonné de dopage/ Patrice Beaumelle : «Il vit une situation inhumaine»

Publié le :

Le sélectionneur des Éléphants, Patrice Beaumelle s’est prononcé sur la situation de son poulain, Sylvain Gbohouo. C’était le dimanche 9 janvier à Douala. Soupçonné de dopage, selon le technicien français, le portier des pachydermes ivoiriens vit une situation «inhumaine ». « C’est très dur, il a fait sa plaidoirie devant la Fifa le 05 janvier, nous étions encore à Djeddah. Nous devions avoir une réponse dans les heures qui suivaient, mais nous sommes le 09 aujourd’hui (ndlr dimanche 09 janvier 2021), nous n’avons toujours pas le retour de la Fifa » a expliqué le manager de la sélection ivoirienne. «Je vais employer le mot inhumain de faire patienter un joueur qui est à quelques jours d’une compétition majeure en Afrique», a lâché l’entraineur des éléphants commentant la situation de Sylvain Ghohouo. Patrice Beaumelle a également indiqué que le joueur est dans un hôtel à côté de celui des éléphants sans pouvoir rester avec ses coéquipiers tant que la Fifa n’aura pas donné son verdict. « Il est aujourd’hui dans un hôtel à côté du notre. Il ne peut pas rester ici tant qu’on n’a pas le retour de la Fifa, sinon c’est l’équipe qui serait pénalisée. Il ne peut pas s’entraîner avec le groupe sur Douala, donc il s’entraîne en dehors du créneau d’entraînement du groupe», précise-t-il.

Relativement à l’état d’esprit du joueur, le coach des Éléphants a fait savoir qu’il a du mal à trouver le sommeil. « Il a perdu du poids. C’est très difficile. On le soutient au quotidien. On lui rend visite. On a attend la décision de la FIFA. «On attend tous la décision de la Fifa, en espérant qu’elle sera positive pour lui d’abord, pour qu’il puisse enfin se préparer à commencer cette compétition, puis pour le groupe, pour la nation et pour le maillot. C’est important ! », a souhaité Patrice Beaumelle.


En effet, Sylvain Gbohouo a été entendu au cours d’une audience par téléphone, suite à l’appel de la sélection nationale relativement à la sanction que lui a infligée l’instance mondiale qui le soupçonne de dopage.


Pour les faits, des traces d’une substance interdite depuis 2014 ont été retrouvées dans l’urine du gardien des Éléphants, lors d’un test antidopage au dernier rassemblement des Éléphants, en novembre 2021. Mais, d’après les explications de Patrice Beaumelle, Sylvain Gbohouo a utilisé quelques mois plus tôt, un médicament pour ses yeux, prescrit par le médecin de l’équipe nationale. La substance interdite par les instances internationales du football et retrouvée dans son urine provenait dudit médicament.


Patrick N'Guessan




publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité