publicité

Politique

Des actions du gouvernement ivoirien qui ont amélioré le climat des affaires en 2021

Publié le :

Abidjan, le 11 janvier 2021 – L’amélioration du climat des affaires constitue un élément majeur pour créer un cadre attractif pour des investissements privés et ainsi favoriser la compétitivité du secteur privé. La paix, la sécurité, des décisions et décrets gouvernementaux sont autant de facteurs qui ont participé, en 2021, à améliorer le climat des affaires en Côte d’Ivoire.

Dans son message du nouvel an, le 31 décembre 2021, le Président de la République, Alassane Ouattara, affirmait que « la Côte d’Ivoire a retrouvé la paix avec bonheur, grâce aux efforts de chacune et de chacun (…) ainsi que de toutes les forces vives de la Nation ». Cette paix, a-t-il reconnu, est le creuset de tous les progrès qu’a connus le pays.

Peut-on évoquer l’amélioration du climat des affaires sans aborder la question de la sécurité ? Le Chef suprême des armées a rassuré, populations et investisseurs, sur l’engagement des forces de défense et de sécurité à contrer toutes velléités de déstabilisation, en particulier le terrorisme, qui constitue une menace aux frontières nord du pays.

Les efforts de la Côte d’Ivoire en matière de sécurité ont conduit à des résultats probants. Ainsi le Premier Ministre, Patrick Achi, n’a pas manqué, lors de sa conférence de presse, le 8 novembre 2021, de rappeler que l’indice de sécurité est passé de 6.8 en 2012 à 1.6 à fin septembre 2021. Toute chose qui confirme le retour à la paix et à la sécurité, facteurs importants dans l’amélioration de l’environnement des affaires en Côte d’Ivoire.

A côté de la paix et de la sécurité, plusieurs réformes ont été engagées par le gouvernement ivoirien en vue d’améliorer le climat des affaires.

Le Conseil des ministres du 08 décembre 2021 a pris une série de mesures pour répondre aux préoccupations des organisations professionnelles du secteur privé national. Il s’est agi notamment de la réduction des délais de paiement des créances des entreprises sur l’Etat et la mise en place d’un système intégré de traçabilité, la sécurité juridique et judiciaire de l’investissement privé, la lutte contre la corruption et le renforcement de la bonne gouvernance, la lutte contre la fraude, la contrefaçon, la contrebande et la concurrence déloyale, la compétitivité du système fiscal et douanier et la fiscalité du secteur des télécoms et la délégation du service public de métrologie légale.

Deux décrets, s’inscrivant dans le cadre de la mise œuvre de la stratégie nationale de l’amélioration du climat des affaires, de la facilitation de l’accès au crédit pour les PME et de la fiabilisation des garanties par le renforcement du cadre institutionnel en la matière, ont été adoptés le 6 octobre 2021.

Le 24 mars 2021, le Conseil a adopté un décret pour le financement de la politique de développement de la réponse d’urgence à la Covid-19. Ce projet, émanant d’un accord de prêt N° 6831-CI d’un montant de 166 088 312 400 de FCFA, visait à renforcer les moyens de lutte contre la pandémie et à consolider la reprise de l’économie nationale.

Une communication relative à la réforme de la fiscalité applicable aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) a été adoptée, en janvier 2021. Cette réforme s’inscrit dans le cadre de la modernisation et de la simplification du système fiscal, initiées par le gouvernement, à l’effet d’élargir l’assiette de l’impôt pour accroître les recettes de l’Etat. Elle consiste en un dispositif fiscal plus homogène et simplifié, plus adapté aux capacités contributives et au développement des PME.

En matière des finances publiques, l’objectif du gouvernement est de permettre aux entreprises de suivre dès 2022 l’évolution de leurs dossiers jusqu’au paiement.

Le Chef de l’Etat et le gouvernement n’ont sans cesse de réaffirmer leur engagement à soutenir le secteur privé qui demeure le partenaire idéal en tant que vecteur de croissance économique et de création d’emplois.

CICG







publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité