publicité

Politique

Côte d’Ivoire. Rétro 2021: Riposte musclée contre la Covid 19

Publié le :

La Côte d'Ivoire à l'instar de tous les pays du monde n’a pas échappé, à la pandémie de la Covid-19. Vu l'évolution très rapide de la maladie et ses conséquences multidimensionnelles sur les populations à l’échelle planétaire, plusieurs laboratoires et firmes pharmceutiques, en Europe, aux Etats Unis, comme en Asie se sont lancés dans la recherche d’un vaccin susceptible de combattre la maladie qi fauchait chaque jour des milliers de vie. Ansi en mars 2021, la côte d'Ivoire a lancé sa campagne de vaccination.

L'étude de l'évolution d'une malade est très importante pour la stratégie à adopter dans la lutte contre cette maladie. Ainsi en ce qui concerne la covid-19, des chiffres sont établis quotidiennement par l'état de Côte d'Ivoire à travers ses structures spécialisées en la matière. En janvier le pays a enregistré 5909 nouveaux cas de Covid-19 et 17 décès. En mars, la Côte d'Ivoire a connu un pic de contamination avec 11 135 nuveaux cas et 52 décès portant le total de cas à 43889 dont 244 décès. Taux de contamination qui va connaitre par la suite une baisse dans les mois d'avril, mai, juin et juillet. En Août le taux de contamination est reparti en hausse avec 5534 nouveaux cas avec 112 décès portant le nombre de cas à 55669 dont 441 décès. Cette tendance s'est poursuivie jusqu'en septembre et octobre. Une baisse des nouveaux cas a été constatée en novembre avec 427 cas et 9 décès. En décembre 2021, un autre pic de contamination est observé avec 9274 nouveaux cas et 10 décès. Face à cette situation l'Etat a pris des dispositions et des initiatives dont la plus importante est la vaccination de ses populations.


Pour faire barrière à la Covid-19


Depuis l'apparition de la Covid-19, plusieurs mesures ont été prises à travers le monde pour lui faire barrière. Des mesures que la Côte d'Ivoire a adoptées également pour assurer la protection de sa population. Il s'agit essentiellement du lavage des mains, le port des masques. Les frontières aériennes et terrestres ont été fermées. Le couvre- feu nocturne a été instauré. En 2021 le pays a progressé dans sa lutte contre la maladie. Il a pu se procurer des doses de vaccins à travers le système COVAX.

Ainsi, le 1er mars 2021, la campagne de vaccination est lancée à Abidjan épicentre de la pandémie, avec les premiers vaccins reçus du dispositif COVAX. Déjà fin février, le pays avait reçu 505 000 séringues et 504 000 doses du vaccin Astrazeneca/Oxford. Il s’agit du deuxième lot expédié et livré en Afrique par le mécanisme COVAX dans le cadre d'un effort sans précédent pour fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la Covid-19 d'ici la fin 2021. « La Côte d’Ivoire est heureuse et fière d’être le deuxième pays africain après le Ghana à bénéficier des vaccins fournis à travers la facilité COVAX. Cela est une importante étape dans notre lutte commune contre l’ennemi commun qu’est la Covid-19 », a déclaré le ministre ivoirien de la santé et de l’hygiène publique d’alors, Dr Eugène Aka Aouélé. Le 17 juin 2021 la Côte d'Ivoire a reçu toujours à travers le système COVAX 100.620 doses de vaccins de type Pfizer afin de permettre la continuité de la vaccination. Et d'autres vaccins ont suivi.


Le variant Omicron en Côte d'Ivoire


Jusqu'en novembre 2021, la plupart des cas de contamination était du fait du variant Delta. Mais "à partir du 15 décembre 2021, on s'est aperçu qu'il y a une émergence du variant Omicron. Sur 134 échantillons testés, on a eu 78 échantillons positifs pour le variant Omicron", a révélé le docteur Mireille Dosso directrice de l'institut pasteur de Côte d'Ivoire. Ce variant a la particularité d'être beaucoup plus transmissible. Mais moins virulent. Dans tous les cas, les mêmes recommandations ont été faites par les responsables de la santé. Il faut se faire dépister en cas des signes suivants : courbatures, rhume, mal de tête, mal de gorge, etc. Et éviter l'automédication. Puis se faire vacciner et inviter son entourage à le faire également. Il faut également respecter les mesures barrières bien qu'on soit vacciné. Les populations sont rassurées sur la disponibilité des vaccins pour tout le monde. Elles doivent faire leur deuxième vaccin pour se protéger. Il faut noter que la lutte contre les autres maladies comme le Sida, le Paludisme, la Tuberculose se poursuit, bien qu'on ait l'impression que les responsables des questions de santé, sont plutôt préoccupé par la Covid-19.


Diomandé Karamoko








publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité