publicité

Politique

Discours de S.E.M. Alassane Ouattara  à l'occasion du dîner offert  au Président Cyril Ramaphosa

Publié le :

Excellence Monsieur le Président de la République d’Afrique du Sud, Cher Frère Cyril RAMAPHOSA,

Madame et Messieurs les Présidents desInstitutions de la République,

 Mesdames et Messieurs les membres des Gouvernements de la République d’Afrique du Sud et de la République de Côte d’Ivoire,

Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Chefs de Mission Diplomatique, Honorables invités, 

Mesdames et Messieurs les Représentants de la Presse et des Médias,

 Mesdames et Messieurs, Monsieur le Président Cyril RAMAPHOSA, cher frère, cher ami, 

Je voudrais vous adresser mes très vifs et chaleureux remerciements pour l’honneur et l’amitié que vous nous faites en effectuant cette visite d’Etat en Côte d’Ivoire, la première d’un Président sud-africain après celle du Président Nelson MANDELA, en novembre 1991.

 C’est avec une très grande joie que nous vous accueillons en Côte d’Ivoire. Je voudrais, au nom du Gouvernement et du peuple ivoiriens, ainsi qu’en mon nom propre, vous souhaiter à vous-même ainsi qu’à l’importante délégation qui vous accompagne, la bienvenue en terre ivoirienne. « AKWABA » à toutes et à tous ! 

Monsieur le Président et cher Frère,

 Votre présence témoigne du grand intérêt que vous accordez aux liens historiques d’amitié, de fraternité et de coopération qu’entretiennent nos deux pays. En effet, en dépit d’un contexte sanitaire mondial marqué par la persistance de la COVID-19, dont nous enregistrons chaque fois de nouveaux variants, vous n’avez pas hésité à effectuer cette visite qui traduit notre volonté commune de consolider les exceptionnelles relations qui ont toujours existé entre nos deux pays. 

 Monsieur le Président,

 Je voudrais saisir l’occasion de cette visite pour vous réitérer mon admiration et mes vives félicitations pour votre leadership ainsi que pour les remarquables performances économiques enregistrées par votre pays, en dépit du contexte sanitaire difficile. Tout comme le Gouvernement sud-africain qui, à travers des mesures économiques vigoureuses, a su montrer une forte résilience contre les effets pervers de cette crise sanitaire, le Gouvernement ivoirien a inscrit au rang de ses priorités, plusieurs réformes, des programmes économiques et sociaux pour réduire l’impact de la COVID-19 sur les populations. 

A cet égard, je voudrais me féliciter de la présence très appréciable d’entreprises sud-africaines dans le tissu économique ivoirien, notamment dans les domaines des Transports, des Banques, des Télécommunications et des Mines ; elles contribuent à l’essor économique et à la réalisation de notre ambition de construire une Côte d’Ivoire industrialisée, prospère et solidaire. Monsieur le Président et cher Frère,

 La longue et solide amitié qui lie la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud depuis les années 1960 a été officialisée le 21 mai 1992 avec la signature de l’Accord portant établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays.

 Elle a été suivie de la nomination des Ambassadeurs dans nos pays respectifs ainsi que de la signature de l’Accord portant création de la Grande Commission Mixte de Coopération ivoiro-sud-africaine en 2015. Tout cela traduit, la ferme volonté de nos deux pays de hisser notre coopération au niveau de nos ambitions communes. C’est pourquoi, je voudrais me réjouir de la tenue réussie les 19, 20 et 21 octobre 2021, ici à Abidjan, de la Première Session de la Grande Commission Mixte de Coopération ivoiro-sud-africaine qui a permis de faire l'état de notre coopération bilatérale et de faire des recommandations pour la dynamiser davantage.

A cet égard, les neuf (9) accords qui viennent d’être signés, contribueront à enrichir de manière concrète et significative le cadre institutionnel et juridique devant régir et favoriser davantage les échanges économiques et commerciaux ainsi que le rapprochement entre nos deux peuples. Par ailleurs, le niveau du volume des échanges globaux entre la Côte d’Ivoire et l’Afrique du Sud ainsi que le niveau des investissements sud-africains en Côte d’Ivoire sont à saluer même s’ils restent encore en deçà de nos espérances, au regard des énormes potentialités dont regorgent nos deux pays. Je voudrais donc exhorter les secteurs privés sud-africain et ivoirien à intensifier leurs efforts en vue de créer de solides partenariats pour booster nos échanges économiques et commerciaux. 

A cet égard, je salue la présence des opérateurs économiques sud-africains venus en grand nombre, prendre part au Forum Economique Côte d’Ivoire - Afrique du Sud dont les résolutions très attendues s’inscrivent dans cette optique.

 Monsieur le Président et cher Frère, 

Je partage avec vous votre ambition et votre engagement en faveur d’une Afrique développée, prospère et en paix, pour le bonheur de nos populations. Je puis vous assurer du soutien sans faille du Gouvernement ivoirien dans cette quête permanente et dans la réalisation de ces objectifs. 

L’avènement de la Zone de Libre-Echange Continentale (la ZLECAf), ce vaste marché de libre échange continental constitue un atout supplémentaire qui devrait contribuer à la réalisation de ces objectifs. Nous devons cependant faire face, ensemble, aux défis majeurs du moment, à savoir la lutte contre la pandémie de COVID-19, le terrorisme, le réchauffement climatique et l’instabilité politique sur notre continent. S’agissant particulièrement du terrorisme, il nous faut renforcer davantage notre coopération dans la lutte contre ce fléau et mutualiser nos efforts et nos moyens. 

Monsieur le Président, cher frère, 

 Pour terminer, je voudrais vous réitérer ma disponibilité, ainsi que celle du Gouvernement ivoirien à œuvrer à la consolidation des relations entre nos deux pays, pour le bénéfice de nos peuples respectifs. 

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, 

Je voudrais à présent vous inviter à vous lever et à lever vos verres à la santé et au bonheur de Son Excellence Monsieur Cyril MATAMELA RAMAPHOSA, Président de la République d’Afrique du Sud, et à l’importante délégation qui l’accompagne, de même qu’à la prospérité du peuple sud-africain, au renforcement de l’amitié, de la fraternité et de la coopération ivoiro-sudafricaine. Vive l’Afrique du Sud ! Vive la Côte d’Ivoire ! 

Vive l’amitié et la coopération ivoiro-sud-africaines ! Je vous remercie



publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité