publicité

Politique

Manifestation à Ouaga : Des gaz lacrymogènes, la tension monte

Publié le :

27 novembre 2021 ! La Place de la Nation de Ouagadougou ainsi que les alentours du Camp militaire Guillaume Ouédraogo sont investis par les forces de l’ordre, depuis très tôt dans la matinée. Aux environs de 9h, la tension est montée d’un cran entre manifestants et forces de l’ordre.


Plusieurs manifestants s’étaient donnés rendez-vous ce samedi 27 novembre 2021 pour des manifestations d’envergure dans le but de dénoncer la gestion de la chose publique. A la Place de la Nation de Ouagadougou, lieu prévu pour le rassemblement, les forces de l’ordre, Police et Gendarmerie, ont sécurisé les principales entrées.

Les manifestants, qui deviennent de plus en plus nombreux, n’ont pas accès à la Place de la Nation. Un agent de la sécurité tente de leur expliquer que l’espace n’est pas occupable. Les deux camps étaient toujours en pourparlers aux environs de 8h.

Certains jeunes ont décidé de proposer un autre lieu de rendez-vous pour le rassemblement qu’est l’espace situé derrière Hage Matériaux. Klaxons, sifflets, cris sont entremêlés… Quelques personnes s’y sont retrouvées.


Dans la ville, plusieurs commerces ont fermé, de même que certaines stations-services. La circulation est fluide sur plusieurs artères de la Capitale notamment sur l’Avenue Kwame Nkrumah. La police et la gendarmerie sont positionnées dans plusieurs endroits stratégiques de la ville.


Aux environs de 9h 05, les premiers coups de gaz lacrymogènes sont lancés au niveau de la Place de la Nation. C’est la débandade. Mais les manifestants se montrent déterminés face aux forces de l’ordre : Jets de pierres contre gaz lacrymogènes. « Même la Gendarmerie lance des gaz lacry« , déclare un manifestant, les yeux embués de larmes.

Mais la tension monte… Certains manifestants qui s’étaient retrouvés à la Bourse du Travail ont été rejoints et dispersés par les forces de l’ordre. Dans la foulée, un journaliste a été touché par une bombe lacrymogène.




publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité