publicité

Politique

Côte d’Ivoire. Des leaders d’opinion appellent à une participation plus accrue des femmes

Publié le :

Plusieurs leaders de la société civile ivoirienne ont marqué, le jeudi 25 novembre 2021, leur accord pour s’investir dans une plus grande implication des jeunes et des femmes à la vie politique en Côte d’Ivoire. Ils ont manifesté cette noble intention au cours d’un déjeuner de travail organisé au Plateau, par le Programme pour la participation politique des femmes (WPP) et la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions ».

La coordinatrice du WPP, le Pr Fatou Sow Sarr et la Titulaire de la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions », Euphrasie Kouassi Yao ont indiqué qu’il s’agit d’échanger avec eux, sur la participation des femmes et des jeunes dans la vie politique publique et au processus de paix en Côte d’Ivoire.

Mme Grâce Diama, experte en genre à la Représentation des Nations Unies en Côte d’Ivoire, a révélé que l’histoire enseigne que les femmes ont assumé un rôle important, dans la gestion des sociétés africaines, avant la colonisation. Elle note également que la promotion du genre ne doit pas être perçue comme un combat de la femme contre l’homme. Mais un combat devant conduire la femme à contribuer au développement des nations africaines. Elle a fait un plaidoyer auprès des médias, afin qu’ils véhiculent une image plus valorisante de la femme.

Après avoir rappelé et soutenu le bien-fondé des actions menées par la Chaire Unesco « Eau, Femmes et Pouvoir de Décisions », l’imam Cissé Djiguiba a affirmé en ces termes : « la Fondation Djigui est avec vous pour la promotion du genre ». Le serviteur de Dieu a souligné que des sensibilisations doivent être menées à l’endroit des jeunes, en vue de leur faire comprendre que la politique n’est pas un fonds de commerce.

Mme Sita Coulibaly du PDCI, a pour sa part, proposé qu’un accent soit mis sur la formation des femmes. De son côté, Nanan Dodo N’Depo Didace, vice-président de la Chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire, a déclaré que, les leaders politiques ivoiriens ont fait ce qu’ils peuvent. Il propose qu’on essaie avec les femmes.

Au nom de l’Union démocratique et citoyenne (UDCY), son président Anicet Guela Gnanzi, a donné la pleine assurance aux initiateurs de cette rencontre, que son parti est disposé à aider les femmes à occuper des postes électifs. Seulement, il leur demande d’être plus engagées et surtout leur apprend que c’est maintenant que les élections de 2025 se préparent.

Au terme des échanges, Mme Euphrasie Kouassi Yao a vivement remercié les différents intervenants sous le regard approbateur du Pr Fatou Sow Sarr. « Je voudrais remercier chacun de vous. Nous avons appris beaucoup. J’ai aussi vu votre engagement à nouer des partenariats avec nous pour qu’on puisse aller de l’avant ».

Junior Jeremy





publicité

FIL INFO

25 janvier 2022

Avec Omicron, l’Europe pourrait entrevoir la fin de la pandémie

25 janvier 2022

Côte d 'Ivoire .Ce lundi 24 janvier 2022, 73 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 388 échantillons prélevés soit 5,2 % de cas positifs, 128 guéris et 0 décès.

25 janvier 2022

Burkina : Macron condamne le coup d’état militaire

25 janvier 2022

Sikasso : week-end sanglant, 09 membres du réseaux QNET tués par la foule

25 janvier 2022

Drame à la CAN: Une bousculade au stade d’Olembé fait une dizaine de morts et 40 blessés



Fanico

Mandiaye Gaye 25 janvier 2022
Cette défaite cuisante de Dakar est un sérieux avertissement à Macky Sall pour demain
Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption

publicité